Presse Santé

zoom sur le régime macrobiotique.

Le régime macrobiotique est l’une des méthodes les plus choisies des stars pour afficher une silhouette irréprochable. Plusieurs célébrités, dont Christina Aguiléra, Blake Lively, Cameron Diaz et Gwyneth Paltrow en sont adeptes. Mais plus qu’un régime visant à perdre du poids, c’est une technique qui a pour objectif de maintenir la santé, de façon écologique.

Les principes de base du régime macrobiotique.

Macrobiotique vient de deux mots grecs « macro » et « bio » qui signifient respectivement « grand » et « vie ». Donc, le régime macrobiotique, qu’est-ce que c’est ? C’est un mode de vie visant à améliorer la santé et la longévité.

Datant depuis la Grèce antique, le concept a néanmoins disparu jusqu’au milieu du 19e siècle. C’est à partir de ce moment que le docteur japonais appelé Sagan Ishizuka a commencé à inclure le principe de ce concept dans ses propres méthodes de guérison.

Juste après sa mort, la pratique s’est encore une fois estompée jusqu’au début du 20e siècle. Lorsqu’un certain George Ohsawa a suivi le régime pour guérir de la tuberculose. Et il s’est complètement rétabli. Depuis, le régime macrobiotique s’est développé de l’archipel nippon à l’Europe, puis dans tous les quatre coins du globe.

À quoi consiste le régime macrobiotique ?

Au début, le régime macrobiotique consiste à bien dormir, à pratiquer des exercices physiques en plein air et à consommer des aliments de saison, essentiellement des plantes. Au fil des années, des petits changements ont été constatés. Aujourd’hui, le régime macrobiotique repose sur trois principes alimentaires :

  • Le yin et le yang : le régime macrobiotique comprendra des aliments yin et des aliments yang. Ce sont respectivement des aliments qui refroidissent le corps et des aliments qui le réchauffent et lui offrent plus d’énergie.
  • L’acide et l’alcalin : le régime macrobiotique doit adopter une alimentation alcalinisante pour avoir un pH sanguin supérieur à 7.
  • L’harmonie avec la nature : le régime macrobiotique privilégie les plantes.

En plus de ces principes, le régime macrobiotique a encore deux exigences. C’est d’apprécier la vie et de respecter l’environnement. Notamment, il faut se conformer aux 5 éléments, dont la terre, le métal, l’eau, le bois et le feu.

Quels sont les aliments à privilégier ?

Un repas régime macrobiotique doit être constitué de :

  • 50 % de céréales complètes : le choix est grand, allant du quinoa au millet en passant par le riz noir.
  • 30 % de légumes frais de saison cultivés localement. En particulier, les légumes-feuilles comme la laitue, le cresson, le chou frisé, la blette, sont à favoriser.
  • 20 % de protéines : les protéines végétales provenant des haricots et du soja sont vivement conseillées. Il est possible de manger du poisson et des fruits de mer, mais en très faible quantité et occasionnellement.

En ce qui concerne les aliments à éliminer, le régime macrobiotique évite entre autres les produits chimiques, les aliments transformés, les produits laitiers et les protéines animales, sauf le poisson. Il bannit également les oléagineux, l’alcool, le thé noir, le café, les boissons gazeuses, la mélasse, le miel, les fruits, le sucre raffiné.

Pour ce qui est des techniques de cuisson, le régime macrobiotique approuve le mijotage, la cuisson à la vapeur, l’ébullition et le sauté. La consommation crue est aussi privilégiée.

Par rapport à la façon de cuire, il est bon de noter que tous les types d’épices et huiles ne peuvent être utilisés. Concernant les épices, seuls les condiments et arômes japonais à l’instar des algues, le gingembre, etc. sont autorisés. Pour le cas des huiles, celles provenant de la noix de coco et de l’olive sont à éviter. On préfère plutôt l’huile de graines de moutarde, l’huile de maïs, l’huile végétale non raffinée, l’huile de sésame.

Quels sont les bienfaits du régime macrobiotique sur la santé?

Le régime macrobiotique est riche en aliments entiers, en produits frais locaux. Il n’y a pas d’alcool, de caféine, d’ingrédients artificiels, de produits chimiques ajoutés et encore moins de sucre. On ne trouve pas de produits laitiers, de viande, de l’huile de coco et d’olive. Compte tenu de cela, ce mode de vie alimentaire fait baisser le taux de cholestérol et les lipides dans le sang. Aussi, il contribue dans la perte de poids.

Si vous êtes en surpoids, vous êtes encouragé à suivre le régime macrobiotique pour maigrir. Si vous avez des problèmes cardiaques, vous souffrez d’hypoglycémie réactive ou vous êtes diabétique de type II, les aspects diététiques du régime vous seront très bénéfiques.

Un autre avantage du régime macrobiotique est le fait qu’il peut empêcher certains cancers, y compris le cancer du côlon, de se développer. Aussi, vous pouvez l’associer à d’autres régimes spécifiques comme les régimes végétaliens.

Étant exempt des produits laitiers, et très pauvre en protéines animales, le régime macrobiotique peut être la cause de carences, dont le calcium et la vitamine B12. De ce fait, il n’est pas fait pour tout le monde, notamment les enfants, les ados et les femmes enceintes. Avant de vous décider à apporter des modifications importantes à votre mode de vie alimentaire, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin ou votre diététicien.

* Presse Santé s’ efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l’ avis d’un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

Leave a Comment

Your email address will not be published.