Prise en main du OnePlus 10T : surpuissant et endurant

Prise en main du OnePlus 10T : surpuissant et endurant

Attendu pour le 25 août, le OnePlus 10T se veut à la fois plus abordable mais aussi plus puissant que le OnePlus 10 Pro lancé en mars dernier.

Ne nous le cachons pas : la gamme de smartphones de OnePlus devient un brin confuse. Le OnePlus 10 Pro a été lancé sans un modèle « 10 » classique pour l’accompagner, et voilà que le fabricant ressuscite sa gamme intermédiaire « T »… mais la réserve à un modèle non Pro qui, malgré tout, est plus puissant que le smartphone haut de gamme lancé en mars dernier. Non, on n’y comprend plus grand-chose non plus. Tout ce que l’on sait, c’est que le OnePlus 10T a tout l’air d’un excellent cru. C’est la seule chose qui compte, pas vrai ?

Le OnePlus 10T sera lancé le 25 août prochain dans les coloris vert jade et noir, et dans les configurations suivantes :

  • 8+128 Go : 729 €
  • 16+256 Go : 829 €

Prise en main réalisée grâce à un smartphone prêté par le constructeur.

Notre prise en main

Design et ergonomie

D’un rapide coup d’œil, le OnePlus 10T semble reprendre à son compte les traits du OnePlus 10 Pro. Ce n’est qu’en s’attardant sur les détails que l’on remarque des différences, pas si anodines que cela.

Ce nouveau modèle, plus abordable, est légèrement plus épais et lourd (8,8 mm et 204 grammes). Son dos est brillant, là où celui du Pro est mat – attention aux traces de doigts ! On retrouve néanmoins cette configuration d’appareils photo singulière, même si le mobile perd la mention Hasseblad, l’opticien n’ayant pas participé à la partie photo du OnePlus 10T.

Le OnePlus 10T et le OnePlus 10 Pro.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Autre différence majeure : l’écran du 10T est plat et la caméra avant trouve sa place dans un poinçon central. L’occupation de la dalle est généreuse, et les bordures paraissent amincies par rapport à la génération précédente.

Le téléphone tient bien en main, mais on regrette amèrement la disparition de l’interrupteur Alert Slider, pourtant signature de la marque depuis son lancement. D’après les dires du constructeur, celui-ci ne se retrouvera plus que sur les modèles très haut de gamme.

OnePlus 10T
Le OnePlus 10T a un écran plat et perd l’Alert Slider, signature de la marque.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Précisons enfin que le OnePlus 10T perd au passage sa certification d’étanchéité IP68. Des joints sont présents sur le tiroir de carte SIM et promettent donc une résistance minime aux éclaboussures, mais rien de garanti par le constructeur.

L’écran

Le OnePlus 10T s’approprie une dalle AMOLED de 6,7 pouces capable d’afficher une définition Full HD+ sur une fréquence de 60 ou 120 Hz. Pour rappel, celle du OnePlus 10 Pro offre une définition QHD+ et une fréquence adaptative 1-120 Hz.

En termes de luminosité, les deux mobiles semblent jouer dans la même cour. On ne rencontre pas la moindre difficulté pour lire l’afficheur une fois en extérieur, même quand le soleil s’invite à la fête. Petit bémol : le capteur d’empreintes digitales est situé un peu trop bas à notre goût.

OnePlus 10T
Le OnePlus 10T à droite du OnePlus 10 Pro.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Comme d’habitude chez le constructeur, les couleurs apparaissent à peine trop froides par défaut. Un rapide détour dans les réglages permet de résoudre le problème et de récupérer un blanc parfait et des couleurs éclatantes. En attendant les analyses du Labo, nous considérons que l’écran du OnePlus 10T remplit parfaitement son office pour profiter de photos, vidéos et jeux dans de bonnes conditions.

Performances

Nous l’écrivions en préambule : le OnePlus 10T est plus performant que le OnePlus 10 Pro. La raison est simple : il adopte le Snapdragon 8+ Gen 1, la toute dernière puce de Qualcomm, gravée en 4 nm. Mais, plus que les performances, c’est bien l’efficience énergétique qui nous attire ici le plus. En effet, ce SoC de dernière génération est plus puissant, mais aussi plus économe en énergie. Pour couronner le tout, il gère beaucoup mieux la montée en températures dans les scénarios éprouvants.

En bref ? Le OnePlus 10T est un smartphone impeccable pour les jeux. Même après une partie endiablée sur Apex Legends Mobile, la température des composants n’excède pas les 42°C. Dans le même cas de figure, le OnePlus 10 Pro grimpe à plus de 45°C, et sa batterie fond comme neige au soleil.

OnePlus 10T
Le smartphone est très adapté au jeu vidéo.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Notre exemplaire de test étant doté de 16 Go de RAM, il se montre particulièrement à l’aise pour le passage rapide d’une application à une autre. Le modèle 8 Go, plus abordable, devrait également s’en tirer avec les honneurs.

Photo

Hasselblad n’a pas participé à la conception de ce OnePlus 10T. Cela signifie que le traitement numérique « signature » des images est absent, et que les clichés sont donc un peu moins impeccables que sur le OnePlus 10 Pro. D’ailleurs, la configuration photo est loin d’être aussi convaincante sur ce modèle :

  • Grand-angle 50 Mpx (1/1,56” ; ƒ/1,8 ; OIS)
  • Ultra grand-angle 8 Mpx (1/4” ; ƒ/2,2)
  • Macro 2 Mpx
  • Caméra avant 16 Mpx (1/3” ; ƒ/2,4)
OnePlus 10T
La configuration photo du OnePlus 10T.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Au quotidien, le module principal fait un bon travail pour conserver de beaux souvenirs sur papier glacé. Difficile à prendre à défaut, il expose très bien les différentes scènes, et sait quand activer le HDR pour compenser des ombres trop intenses ou des hautes lumières surexposées.

Même dans les scénarios où la lumière manque, il n’éprouve pas de difficulté majeure à aller la chercher en allongeant le temps de pose.

On ne peut pas en dire autant pour l’ultra grand-angle qui, à ce niveau de prix, est assez médiocre. La définition est trop basse pour que l’on obtienne des résultats satisfaisants. Quant au module macro, il ne vaut même pas la peine qu’on en parle.

La caméra à selfies permet quant à elle de se tirer le portrait correctement. Mais on n’aurait pas été contre une définition supérieure.

OnePlus 10T
Le module ultra grand-angle ne tient pas du tout la route.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Autonomie

L’un des gros atouts du OnePlus 10T, c’est son autonomie. Largement capable de tenir une bonne journée et demi, il épate surtout pour sa vitesse de recharge.

Tout comme le realme GT Neo 3, le nouveau OnePlus adopte la recharge à 150 W et peut donc passer de 0 à 100 % d’autonomie en moins de 20 minutes – et, non, ce n’est pas dangereux. Dommage que le smartphone ne soit pas compatible avec la recharge sans fil.

OnePlus 10T
Il se recharge en un instant !©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Précisons par la même occasion que le bloc de recharge est fourni dans la boîte. Chose qui, par les temps qui courent, n’est jamais une mauvaise nouvelle.

Leave a Comment

Your email address will not be published.