Eczéma

Eczéma : voici la plante qui soulagera vos symptômes, selon une nouvelle étude

Savez-vous qu’en France l’eczéma touche plus de 2,5 millions d’adultes actuellement ? Ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil des années. Ces infections touchent généralement les enfants. Il apparaît au troisième mois de l’enfant dénommé « eczéma du nourrisson ».

Normalement, il disparaît à l’adolescence, mais comme ce chiffre l’indique, les adultes ne sont pas épargnés. Habituellement, on le traite avec une crème à base de corticoïdes. Est-ce efficace ? En tout cas, voici une plante qui peut soulager les symptômes.

C’est quoi l’eczéma ?

Expliqué sur le site officiel de l’Assurance maladie, l’eczéma est une « maladie inflammatoire chronique de la peau ». Également appelée « dermatite atopique », cette maladie provoque chez la personne atteinte de fortes démangeaisons.

Chez les enfants, cela se manifeste par un trouble du sommeil et des irritations au niveau des joues contre les draps et les vêtements. L’eczéma cause aussi des lésions cutanées comme des rougeurs sur la peau.

En phase terminale, il est symptomatique d’une sécheresse de la peau en dehors des zones atteintes par l’eczéma. Par ailleurs, qu’est-ce qui cause cette maladie ?

Les origines de l’eczéma

À l’heure actuelle, les experts ne sont pas unanimes quant à la véritable cause de l’eczéma. Après plusieurs recherches, on en recense plusieurs originaux possibles.

1. La génétique

Publié sur le site internet de l’Assurance maladie :

« Selon les études, 50 à 70 % des enfants atteints d’eczéma atopique ont un parent du premier degré (père, mère, frère ou sœur) qui en a été lui-même atteint. »

2. Les allergènes

D’après les observations, des allergènes (acariens, poils d’animaux, pollens…) pourraient être l’origine de l’eczéma.

3. L’hygiène

Aussi étrange que cela puisse paraître, plus on se lave, plus la peau s’assèche. Surtout quand on utilise des savons antibactériens qui n’éliminent pas simplement les mauvais microbes, mais également les bons. Des bactéries utiles qui aident à réguler l’immunité du corps, c’est-à-dire les anticorps.

4. Le stress

C’est plus un secret, le cerveau contrôle tout. La peau ne fait pas exception. Vous le voyez venir, le stress peut provoquer l’eczéma. À leur tour, les démangeaisons provoquent du stress. Cela devient un cycle vicieux.

Source : Pixabay

Remède naturel qui soulage les effets de l’eczéma

Une plante qui pousse en Australie et en Nouvelle-Zélande, le Kanuka a des « propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes ». Pour voir son action sur la dermatite atopique, les scientifiques ont procédé à une expérience.

Pour ce faire, ils ont embrigadé 80 adultes, âgés de 18 à 65 ans, atteints d’une dermatite atopique modérée et sévère. Les patients en question ont été divisés en deux groupes. Le premier, composé de 41 personnes, a reçu une crème.

Une crème pour traiter l’eczéma avec 3 % de l’huile de kanuka. Le second groupe composé de 39 personnes a reçu un placébo. C’est-à-dire qu’ils ont reçu une crème, mais il n’avait rien de particulier ni antibactérienne ni anti-inflammatoire dans le produit.

Après six semaines de suivi, le résultat était clair : le premier groupe, celui qui a reçu 3 % d’huile de kanuka ont vu une « amélioration significative » des symptômes liés à leur eczéma.

Source : Pexels

Il convient de préciser que l’étude ne testait pas uniquement l’effet de la crème à base d’huile de kanuka. L’expérience visait également à identifier les effets du stress sur la maladie. Le placébo a-t-elle fonctionné ?

Ce que disent les scientifiques

Avec l’application des crèmes à base d’huile de kanuka, les scientifiques ont vérifié s’il n’y avait pas d’effet indésirable. Ils voulaient s’assurer qu’aucune aggravation de l’eczéma n’est à déplorer. Et vérifier aussi que ces derniers ne nécessitent pas une « intensification » du traitement.

C’est-à-dire qu’il vérifiait si le dosage de 3 % est la norme ou s’il faut plus pour une guérison. Les conclusions sont tombées, « aucun effet indésirable grave » n’a été signalé. L’huile de kanuka est un remède utilisé par beaucoup de peuples indigènes.

C’est un produit naturel efficace contre l’eczéma. Cela pourrait donc représenter « un traitement efficace, sûr et bien toléré de l’eczéma modéré à sévère chez l’adulte ». En tout cas, c’est mieux que les crèmes à base de corticoïdes.

Source : Pexels

Les crèmes à base de corticoïdes sont-elles efficaces ?

Habituellement, chez le docteur, le médicament prescrit pour soigner la dermatite atopique est la crème à base de corticoïdes dénommée « dermocorticoïdes ».

Cependant, selon une récente étude publiée dans le site VIDAL, son application pourrait avoir des conséquences non voulues. Il a été prouvé que l’usage prolongé de cette crème peut « fragiliser la peau ».

La découverte de la crème a base de kanuka, pourrait donc constituer un nouveau remède, naturel qui plus est, contre l’eczéma. Une affection qui touche plus de 4 % de la population adulte en Europe. Et encore plus que cela pour les enfants.

Leave a Comment

Your email address will not be published.