notre avis sur ce smartphone puissant

notre avis sur ce smartphone puissant

Le OnePlus 10T, s’il tranche avec les habitudes de OnePlus, ne vient tout de même pas avec les mains vides. Il propose la puce la plus puissante du marché sous les 800 euros ainsi qu’une charge 150W. Est-ce que cela suffit à en faire un vrai bon choix ? On vous le dit.

Le haut de gamme de OnePlus vivait des temps étranges il y a encore peu de temps. Vous pouviez jeter votre dévolu sur un OnePlus 10 Pro, mais si vous vouliez un téléphone un tout petit peu moins cher, il n’existait pas de OnePlus 10. Ce OnePlus 10T vient combler ce manque.

Quelles sont ses concessions ? C’est principalement la photo qui y perd puisqu’on dit ciao au téléobjectif ainsi qu’au partenariat avec Hasselblad. Et… c’est tout. Sur le reste, le OnePlus 10T peut même être considéré comme plus avancé que son ainé, puisqu’il propose une meilleure puce et une charge encore plus rapide. On voit tout cela ensemble dans ce test.

OnePlus 10TFiche technique

Modèle OnePlus 10T
Version de l’OS Android 12
Interface constructeur OxygenOS
Taille d’écran 6.7 pouces
Définition 2412 x 1080 pixels
Densité de pixels 394 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 8+ Gen 1
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 12 Go, 16 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.3
5G Oui
NFC Oui
Capteur d’empreintes Sous l’écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4800 mAh
Dimensions 75,37 x 163 x 8,75 mm
Poids 203.5 grammes
Couleurs Noir, Vert
Indice de réparabilité ?

7,4/10

Prix 729 €
Fiche produit
Voir le test

Ce test a été réalisé à partir d’un téléphone prêté par la marque.


Pour ce test, nous allons essentiellement nous concentrer sur les différences avec le OnePlus 10 Pro, étant donné que ce OnePlus 10T en est très proche.

Nous avons testé le OnePlus 10 Pro, un smartphone haut de gamme qui cherche à séduire avec une belle fiche technique sur le papier et notamment un partenariat photo avec Hasselblad. Mais dans les faits,…
Lire la suite


OnePlus 10TLe design avec un petit truc en moins

Prenez un OnePlus 10 Pro, aplatissez-le quelque peu, et vous aurez un OnePlus 10T. Si nous étions taquins, on pourrait s’arrêter ici. Nous allons tout de même essayer d’aller plus loin.

Le dernier-né de la marque chinoise possède une dalle de 6,7 pouces. Comptez 75,4 mm de largeur pour une hauteur de 163 mm. Comptez 8,75 mm en épaisseur tout de même, le tout pour un poids de 203,5 g. Résultat : c’est un téléphone large, cela saute vite aux yeux lorsqu’on le tient en main. On peut regretter un léger déséquilibre en main, mais rien de rédhibitoire non plus. Globalement, la prise en main du téléphone ressemble à n’importe quel téléphone…

OnePlus 10T (22)

Eh oui, car OnePlus a tiré un trait sur un des éléments qui lui permettaient de se distinguer, le fameux alert slider, qui disparait ici. Notre OnePlus a ici l’air un peu nu, mais la marque explique cela par sa volonté de conquérir de nouveaux utilisateurs pas forcément habitués à ses codes. Soyons honnête, à moins d’avoir un affect fort avec OnePlus, ce petit ajout ne nous manque pas particulièrement.

Sur le reste du design, mentionnons un tiroir double SIM, l’absence de certification IP contre les poussières et l’eau, ainsi qu’un revêtement qui prend pas mal les traces de doigt. En revanche, saluons le Corning Gorilla Glass pour protéger efficacement le téléphone. Le capteur d’empreinte sous l’écran est situé plutôt bas.

OnePlus 10TUn écran sans peur et sans reproche

L’écran du OnePlus 10T est une dalle Oled de 6,7 pouces, ratio 20,1:9, en full HD+ (394 ppp). Elle possède en outre un taux de rafraichissement de 120 Hz pour une belle impression de fluidité.

Testé à l’aide notre sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, nous constatons bien vite une chose. Avec l’écran du OnePlus 10T, comme avec beaucoup de ses petits camarades, il faut choisir entre qualité et quantité.

OnePlus 10T (25)

En effet, les deux principaux modes, Vif et naturel, s’opposent sur ces deux critères. En naturel, on obtient un très bon delta E moyen (3,51), mais le DCI-P3 cale à 69 %, tandis qu’en mode vif, le delta E délire un peu (5,46), mais le DCI-P3 est couvert complètement (107 %). La luminosité n’est pas folle non plus, sans être horrible. Il affiche au maximum 682 cd/m².

Comme le démontre notre sonde, la dalle du OnePlus 10T n’est pas parfaite. Mais comme nous vivons à l’ère du tout Oled, gardez tout de même à l’esprit qu’elle reste un vrai bonheur à utiliser au quotidien et qu’à moins d’être particulièrement pointilleux, vous devriez en profiter à fond.

OnePlus 10TUn logiciel sous oxygène

Le OnePlus 10T est livré avec OxygenOS 12.1, basé sur Android 12.

Sans rentrer trop dans les détails, retenez que l’interface des OnePlus s’est fortement rapprochée de celle des Oppo. Elle y gagne en fluidité et en réactivité dans les mises à jour ce qu’elle perd en personnalité.

Honnêtement, il n’y a pas trop de quoi se plaindre avec cette interface. Nous avons rencontré peu de bugs, des animations agréables, un certain soupçon de modernité ainsi qu’une belle ergonomie qui évite de s’y perdre lorsqu’on cherche un mini détail.

Quelques éléments sortent du lot par rapport aux concurrents, comme une option de confidentialité permettant de masquer des apps lorsqu’on consulte le multitâche. Le menu Never Settle qui glisse depuis le haut de l’écran est aussi une bonne pioche, puisqu’il fait office de hub central. Canva AOD est toujours de la partie. Il s’agit d’un fond d’écran de l’Always-on prenant les contours d’un portrait.

En revanche, on peut regretter l’absence d’un des avantages principaux d’Android 12, Monet, qui puise dans le fond d’écran pour proposer un ensemble de couleurs

Le OnePlus 10T assure trois années de mises à jour majeures d’Android, le standard attendu pour cette gamme de prix. En outre, rassurez-vous, vous pourrez profiter des services de SVoD en HD, le DRM Widevine L1 est compatible avec ce téléphone.

OnePlus 10TLa photo à la sauce OnePlus

Le OnePlus 10T perd deux points importants en photo par rapport au 10 Pro : le partenariat avec Hasselblad et le téléobjectif. Voyons voir ce qu’il donne en photo.

OnePlus 10T (24)

Il compose avec deux modules assez classiques, un grand-angle avec capteur photo IMX766 de 50 mégapixels avec stabilisation optique et un objectif ultra grand-angle avec capteur 8 mégapixels et angle de 119,9°.

Capteur principal

L’IMX766 fait tout à fait le job et donne des clichés qui flattent bien la rétine. Le HDR est bien géré et les couleurs, bien qu’un peu flashy, sont plutôt maitrisées. Pas de souci non plus en contrejour à signaler.

Ultra grand angle

En ultra grand-angle, le HDR perd un peu en efficacité. Disons que l’image est un peu plus cramée. En revanche, la cohérence colorimétrique avec le premier capteur est bien respectée et on arrive à des clichés plutôt utilisables.

Portrait

Le mode portrait parvient à bien mettre en valeur votre sujet. Sur le second portrait, il y a tout de même une petite auréole assez étrange autour de mon collègue Arnaud.

Selfie

Le capteur selfie est plutôt correct, mais il souffre de quelques difficultés à gérer le HDR.

De nuit

De nuit en extérieur sans aucune lumière, le OnePlus 10T parvient à bien éclairer la scène. On peut regretter quelques artefacts ici ou là et un petit manque de précision, mais c’est très correct. Les clichés un plus plongés dans le noir ont été réalisés avec l’ultra grand angle qui n’excelle donc pas dans l’exercice. Avec l’éclairage public, le OnePlus 10T offre de belles couleurs, mais ne parvient pas à gérer efficacement les lens flare.

En intérieur avec un petit éclairage dans le coin de la pièce, le OnePlus parvient à tout éclairer parfaitement. On perd un peu en précision du focus et des couleurs sur l’ultra grand angle, on lui préfèrera donc son collègue.

Mode 50 mégapixels

Le mode 50 mégapixels perd en gestion des ISO ce qu’il gagne en piqué. Un mode donc tout à fait utilisable en fonction des conditions.

Test du OnePlus 10T : un téléphone confortable sans alerte (slider) à l’horizon
Test du OnePlus 10T : un téléphone confortable sans alerte (slider) à l’horizon

OnePlus 10TDes performances de haut vol

OnePlus a toujours misé sur des téléphones sans concession sur la partie performance. Fait exceptionnel, le OnePlus 10T dispose d’une meilleure puce que son ainé, le OnePlus 10 Pro, puisqu’il s’équipe ici du Snapdragon 8+ Gen 1, le SoC le plus avancé de Qualcomm.

Modèle OnePlus 10T Asus Zenfone 9 Motorola Edge 30 Pro Samsung Galaxy S22
AnTuTu 9 754073 1085542 970568 749281
AnTuTu CPU 126624 255974 217910 205545
AnTuTu GPU 416631 468392 488162 259697
AnTuTu MEM 100661 181036 160328 144378
AnTuTu UX 110157 180140 164168 139661
PC Mark 3.0 10443 16292 14651 13695
3DMark Wild Life N/C N/C 8086 5374
3DMark Wild Life framerate moyen N/C N/C 48.40 FPS 32 FPS
3DMark Wild Life Extreme 2696 2776 N/C N/C
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 16 FPS 16.6 FPS N/C N/C
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 60 / 47 FPS 67 / 51 FPS 54 / 32 FPS 36 / 23 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 60 / 97 FPS 89 / 103 FPS 55 / 63 FPS 43 / 43 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 218 FPS 119 / 258 FPS 112 / 148 FPS 94 / 115 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1637 / 1108 Mo/s 1955 / 1453 Mo/s 1710 / 1000 Mo/s 1635 / 992 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 23462 / 67117 IOPS 94123 / 125455 IOPS 80634 / 85516 IOPS 81767 / 74077 IOPS

Voir plus de benchmarks