Formule 1 | Mercedes F1 : La W13 est 'agaçante' car elle montre des aperçus de sa performance

Formule 1 | Mercedes F1 : La W13 est ‘agaçante’ car elle montre des aperçus de sa performance

Le directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes F1, Andrew Shovlin, estime que la W13 est “particulièrement agaçante” car elle donne à l’équipe un aperçu de ce qu’elle est capable d’accomplir en termes de performance, mais il manque encore la régularité.

L’équipe allemande a enregistré son meilleur résultat de la saison en Hongrie juste avant la trêve : George Russell signait la pole position, sa première en carrière et la première pour une flèche d’argent en 2022, avant que lui et son coéquipier, Lewis Hamilton, ne terminent tous les deux sur le podium le lendemain, comme en France.

Cette pole du Britannique était une véritable surprise car jusqu’ici, la W13 n’avait jamais été en mesure de se battre pour la première ligne à la régulière cette saison.

“Cette voiture a été particulièrement agaçante, car elle nous donne des aperçus de ce que pourrait être son véritable niveau de performance, à tel point qu’il est difficile pour nous de nous résoudre à l’abandonner,” a expliqué Shovlin.

“D’un point de vue d’ingénieur, c’est une voiture délicate. Et quelques uns de nos problèmes viennent certainement du fait que nous n’avons pas suffisamment d’appuis, nous devons en trouver davantage et il en va de même pour la puissance. Mais dans l’ensemble, c’est un signe que nous allons dans la bonne direction. La double podium, la pole position, ce sont des résultats dont nous ne pouvions rêver plus tôt dans l’année. Et c’est encourageant, nous semblons faire des progrès.”

Mercedes F1 croit en son concept “sans ponton”

Si la W13 manque d’appuis, c’est en grande partie parce que Mercedes a été contrainte de rehausser sa hauteur de caisse pour réduire le rebond extrême qui l’a longtemps affectée, tout comme ses pilotes. Et maintenant que le problème semble être résolu, l’équipe allemande fait tout son possible pour faire fonctionner au mieux son concept “sans ponton,” certains ingénieurs étant convaincus de son potentiel grâce aux résultats obtenus en soufflerie.

“Je pense qu’il a été utile de voir que ce châssis très étroit est capable de performer en course. C’est certainement une donnée que nous utilisons comme fondation pour notre développement. Nous serons plus efficaces si nous travaillons avec ce que nous avons, plutôt que d’essayer de copier le design de quelqu’un d’autre.”

“Ce n’est pas comme si nous disions ’bon, nous allons suivre cette route pour toujours’, nous sommes très ouverts au sujet de ce que nous voulons pour la voiture. Ce que nous avons déjà validé est la voie de développement, qui nous permet actuellement d’obtenir de meilleurs résultats et qui semble capable de nous mener vers les victoires cette année. Il n’y aucun doute sur le fait que la voie que nous suivons est la bonne pour améliorer nos performances.”

“Mais les pontons ne représentent qu’une partie des problèmes globaux que nous avons dû résoudre. Il y a encore trois courses nous rebondissions partout, à Montréal, à Bakou ou à Monaco.”

“Désormais, lorsque nos pilotes parlent de rebond, c’est uniquement parce qu’ils l’ont ressenti à un moment donné dans un virage. Il est devenu notable par son absence. Et nous avons été en mesure d’améliorer notre package actuel, ce qui est bon signe.”

Shovlin ajoute que Mercedes ne voyait aucun intérêt à s’inspirer d’une voiture concurrente, à l’image de ce qu’a fait Aston Martin F1 vis-à-vis du concept de Red Bull.

“Si vous faites en sorte que votre voiture ressemble à celle de quelqu’un d’autre, vous perdrez en performance dans le court terme. Peut-être qu’il y aura des gains à long terme, mais en ce qui concerne notre voiture de cette année, je pense que nous avons une bonne idée de ce que nous voulons en faire et quel est le niveau de performance supplémentaire que nous pouvons en tirer. Nous sommes excités en pensant à ce que nous amènerons lors des prochaines courses.”

Leave a Comment

Your email address will not be published.