enfin le contrôle parental dans Snapchat

enfin le contrôle parental dans Snapchat

Snapchat vient de lancer officiellement Family Center, un système de contrôle parental qui contient plusieurs outils permettant aux parents de surveiller les activités et les fréquentations de leurs enfants sur le réseau social.

Les parents ont raison de s’inquiéter de la présence de leurs enfants sur les réseaux sociaux. Prédateurs sexuels, contenus inappropriés, influences toxiques, cyber-harcèlement, fake news, thèses complotistes, défis dangereux… Les menaces sont nombreuses, et les plateformes sont dans le radar des autorités, à l’image de TikTok et ses challenges parfois mortels. L’année dernière encore, l’affaire des “Facebook Papers”, des documents publiés par la lanceuse d’alerte de Facebook Frances Haugen, a pointé du doigt les réseaux en soulignant l’impact toxique qu’ils pouvaient avoir sur les plus jeunes – comme la propagation de théories du complot et des fake news, ou encore la suggestion de contenus violents et toxiques.

Depuis, les plateformes s’efforcent de trouver des solutions. Par exemple, Instagram utilise un algorithme pour découvrir l’âge de ses utilisateurs dans les publications – par exemple pour les anniversaires. Depuis juin, le réseau social demande une vérification lorsque quelqu’un tente de passer sa date de naissance de moins de 18 ans à plus de 18 – il faut passer par trois “garants” ou se soumettre à une intelligence artificielle. Après plus d’un an de développement, c’est au tour de Snapchat de permettre aux parents de surveiller virtuellement les fréquentations de leurs enfants sans être trop intrusifs, grâce au Family Center.

Snapchat : un outil de communication à surveiller

Snapchat, qui permet le partage de photos et de vidéos entre utilisateurs, est un réseau social très apprécié des mineurs. Avec son petit fantôme et sa couleur jaune emblématique, il a notamment été l’instigateur des stories et des filtres, que l’on retrouve désormais sur presque toutes les autres plateformes. “Aujourd’hui, Snapchat est un outil de communication central pour les jeunes et à mesure que notre communauté continue de croître, nous savons que les parents et les tuteurs veulent d’autres moyens pour assurer la sécurité de leurs adolescents,” a déclaré l’entreprise Snap Inc. dans un communiqué.

Le réseau social a déjà mis en place pendant ces derniers mois des fonctions visant à offrir plus de sécurité à ses plus jeunes utilisateurs. Par exemple, il y a un système qui oblige les mineurs à être mutuellement amis pour commencer à discuter ensemble. De même, leurs listes d’amis sont privées et ils ne peuvent avoir un compte public sur la plateforme. Enfin, des protections supplémentaires empêchent les inconnus de les trouver et d’entrer en contact avec eux. Mais suite à la pression accrue de ses utilisateurs, Snapchat a mis en place le Family Center, qui s’adresse aux parents et aux adolescents de 13 à 18 ans – l’âge minimum pour être autorisé à utiliser l’application.

Le Family Center pour surveiller les fréquentations des plus jeunes

Le Family Center permet d’indiquer aux parents quelles sont les personnes avec qui leurs enfants échangent des messages, mais sans en dire davantage sur le contenu de leurs conversations. Ainsi, ils ont accès à la liste d’amis de leurs progénitures et savent avec qui ils ont communiqué. Toutefois, la vie privée des plus jeunes utilisateurs est quand même préservée, puisque les adultes référents ne peuvent ni accéder aux messages envoyés et reçus, ni visualiser les snaps échangés. Snap explique sur son site que “le Family Center est conçu pour refléter la façon dont les parents interagissent avec leurs adolescents dans le monde réel, où les parents savent généralement avec qui leurs adolescents sont amis et quand ils traînent – mais n’écoutent pas leurs conversations privées.” Les parents peuvent néanmoins faire connaître à Snapchat – de manière confidentielle – les comptes qu’ils considèrent comme pouvant être préoccupants.

Pour bénéficier de cette fonction, les parents doivent posséder un compte Snapchat et être amis avec leur progéniture, et peuvent ensuite inviter ce dernier à les rejoindre sur l’outil. Les parents ont alors accès à l’ensemble de la liste d’amis de leur enfant, ainsi qu’à une liste des comptes avec lesquels ce dernier a interagi au cours des sept derniers jours. Pour l’instant, le Family Center n’est déployé qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Snap Inc. prévoit de le lancer dans le reste du monde à compter de l’automne prochain. Des fonctions supplémentaires devraient arriver dans les prochaines semaines. Les adolescents pourront informer leurs parents lorsqu’ils signalent un compte ou un contenu, et les adultes voir plus facilement qui le jeune utilisateur ajoute comme ami.

Leave a Comment

Your email address will not be published.