MotoGP Silverstone J3 Débriefing Francesco Bagnaia (Ducati/1) : Quartararo, Viñales, Stoner, Rossi, la fête, etc. (Intégralité)

MotoGP Silverstone J3 Débriefing Francesco Bagnaia (Ducati/1) : Quartararo, Viñales, Stoner, Rossi, la fête, etc. (Intégralité)

Ce dimanche 7 août 2022, Francesco Bagnaia a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone au terme du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Avec sa deuxième victoire consécutive, la quatrième cette année, le pilote italien a réduit son écart de 91 à 49 points sur l’actuel leader du championnat MotoGP, Fabio Quartararo.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Francesco Bagnaia  sans la moindre mise en forme, même si cela est traduit de l’anglais.


Francesco Bagnaia : « Je suis très content de cette course.  Je voudrais la placer parmi mes meilleures, parce que j’ai eu du mal tout le weekend, je n’étais pas aussi compétitif que je m’y attendais. Hier, j’avais déjà accepté un top 5, car je savais déjà que ça allait être très difficile de gagner. Mais alors, ce matin, nous avons trouvé quelque chose de mieux avec le pneu arrière dur, et aussi en utilisant le médium avant en vue de la course. Dans la dernière partie de la course, j’étais complètement à court d’adhérence à l’arrière, alors j’ai commencé à freiner très fort et c’était la seule chose que je pouvais faire pour me protéger. Je suis très heureux ! Par rapport à Assen où je contrôlais la distance, dans cette course j’ai fait de mon mieux au chrono parce que j’étais sûr que ce serait difficile en fin de course. Mais tout s’est bien passé et je suis très content. »

Vous avez repris beaucoup de points au championnat…
« Oui, bien sûr, j’ai récupéré beaucoup de points lors des deux dernières courses, mais je ne veux toujours pas penser au championnat. Nous avons le temps d’y penser. La prochaine course aura lieu en Autriche : j’essaierai d’y être compétitif et j’essaierai de penser seulement à l’Autriche. Aujourd’hui, il était très important de prendre un avantage grâce à la pénalité de Long Lap de Fabio. Cela a été la clef : avec ce Long Lap, Fabio a perdu du temps car il est parti avec le pneu arrière médium, et je pense que s’il avait été devant il aurait creusé un écart, car il était très compétitif aujourd’hui. Mais Zarco lui a fermé beaucoup de trajectoires et il a perdu beaucoup de positions. À coup sûr, avec le pneu arrière médium, ce n’était pas la meilleure situation pour lui. Ensuite, Aleix a subi une grosse chute hier, et sinon il aurait été compétitif aujourd’hui comme Maverick l’a été. Aujourd’hui, cela m’a beaucoup aidé en termes de championnat, mais gagner aujourd’hui était la chose la plus importante, car je peinais et c’est la première fois cette année que je gagne alors que j’étais dans une situation difficile. Je suis très heureux de cela ! »

Si on vous avait dit, il y a deux courses, alors que vous aviez 91 points de retard, que maintenant vous en auriez 49, l’auriez-vous cru ?
« Mon objectif est toujours d’être compétitif et de gagner des courses. Il faut dire que j’ai eu de la chance qu’à Assen Fabio ait fait une erreur et qu’il ait dû faire une pénalité de Long Lap sur cette piste. Donc, dans des circonstances normales, je pense que Fabio serait toujours devant comme moi, à me combattant, et je pense qu’il aurait été plus compétitif dans cette course. Nous avons donc eu de la chance qu’il obtienne la pénalité de Long Lap. Nous avons fait du bon travail parce que nous avons profité de cette situation. Je pense toujours à gagner des points, mais j’aimerais penser course par course, ce qui est mieux. »

Allez-vous célébrer cette victoire avec une boisson non alcoolisée ce soir ? Sérieusement, cette victoire est-elle une parfaite réponse aux critiques que vous avez reçues ?
« A coup sûr, je vais prendre un taxi cette nuit (sourire), mais je pense que tout le monde peut faire une erreur. J’ai commis une erreur et j’ai dit que j’avais commis une erreur. Tout le monde peut commettre une erreur et je suis désolé de cela.
Je pense que cette victoire ne change pas ce qui s’est passé durant la pause estivale, mais change davantage ma situation car cette année, à chaque fois que j’ai gagné j’ai chuté à la course d’après, donc je voulais gagner deux fois consécutivement. Cela m’aide à être davantage relax, mais cette fois encore plus car dans un weekend difficile comme celui-là, où j’ai vraiment peiné depuis le début du weekend, j’ai gagné. Nous avons donc pu faire une belle progression en termes de vitesse et de régularité, et je suis heureux de cela. »

Dans le parc fermé, vous avez dit que Casey Stoner et Valentino Rossi vous avaient aidé : pouvez-vous nous en dire plus ?
« Ce weekend, j’ai surtout beaucoup parlé avec Valentino et il m’a beaucoup aidé à mieux comprendre la situation car j’étais un peu en difficulté pendant tout le weekend. Ça n’était pas facile d’avoir son point de vue, car il est à la maison et il regarde juste la TV, mais il m’a beaucoup aidé à comprendre le pneu, à comprendre la température des pneus. Il m’a donc beaucoup aidé.
Et pour Casey, je lui ai juste demandé si par le passé il avait fait quelque chose de différent sur cette piste qui l’avait aidé à être plus compétitif. Et ce matin, il m’a envoyé un message. Et j’ai simplement essayé de faire quelque chose de la manière dont il le faisait par le passé. Et c’était bien, mais peut-être pas pour les pneus que nous avons actuellement. Mais quoi qu’il en soit, j’ai une grande chance d’avoir ce genre de personnes autour de moi à ma disposition. Merci aussi à Gabarrini qui est très ami avec Casey. J’ai beaucoup de chance ! »

Pilotez-vous actuellement mieux que jamais ?
« Selon moi, en ce moment, je m’améliore un peu moi-même, car durant la dernière partie de l’année dernière, je pilotais bien et j’étais très compétitif, mais le championnat était déjà joué. Maintenant, la situation est différente et j’essaie simplement de m’améliorer moi-même car j’ai chuté beaucoup de fois cette année, peut-être parce que je n’étais pas dans le bon état d’esprit. J’ai donc essayé de progresser durant le break estival avec mon entraîneur à la maison pour essayer de comprendre mes erreurs. Je ne veux pas dire que je suis complètement OK : j’ai progressé dans ce domaine et je pense que j’essaie d’accepter ces situations. »

Vous dîtes que vous avez essayé de faire ce que Casey Stoner faisait. Pouvez-vous préciser ?
« Il était excellent pour trouver de la motricité en sortie de virage. C’est ce qu’il m’a suggéré pour aujourd’hui, alors j’ai essayé d’attendre plus avant d’ouvrir les gaz, et c’était un peu mieux. Le problème était qu’à cinq ou six tours de l’arrivée je n’avais plus de grip arrière, donc dans la dernière partie de la course j’ai simplement fait mon style de pilotage car je ne pouvais plus utiliser le pneu arrière. J’ai donc simplement essayé de forcer fort au freinage pour arrêter la moto en utilisant le pneu avant, puisque l’arrière glissait beaucoup. »

C’est la première fois que vous vous battez avec Maverick Viñales cette année…
« Je pense que c’était la première fois où nous avions ce genre de bagarre. Une seule fois, nous avons eu une sorte de bagarre, à Misano en 2020, et j’ai chuté. Mais cette fois, c’était différent car c’était dans la dernière partie de course : je pense que si nous nous étions battus en début de course, il était plus compétitif et il aurait créé un écart car il était plus compétitif que moi. Mais peut-être qu’il a fait un mauvais départ donc il a perdu du temps. Dans la dernière partie de course, j’avais un très bon feeling avec le pneu avant et je pense que pour combler tout l’écart il a beaucoup attaqué, et que quand il est arrivé sur moi il avait complètement terminé son pneu arrière. J’ai donc simplement essayé de le redoubler car il avait un peu élargi, et j’ai immédiatement refermé le virage suivant. C’était la clef pour gagner aujourd’hui, car j’avais juste essayé d’être le plus régulier possible avec le pneu tout en attaquant beaucoup, et au final j’avais un avantage avec le pneu avant dans la dernière partie de course. »

 

Résultats du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.