Google essaie de faire honte publiquement Apple pour pousser l'entreprise adopter RCS, un protocole de messagerie mobile

Google essaie de faire honte publiquement Apple pour pousser l’entreprise adopter RCS, un protocole de messagerie mobile


Google a lanc une nouvelle campagne et une nouvelle page sur son site ddi aux volutions d’Android pour faire pression sur Apple afin que l’diteur d’iOS change d’avis sur le protocole RCS (Rich Communication Services). La grande enseigne de la technologie appelle de plus en plus Apple adopter le RCS, estimant que le protocole de communication amliorerait l’exprience de messagerie entre les utilisateurs d’Android et d’iOS. Il est temps pour Apple de corriger les SMS , lit-on sur le site Web. Il ne s’agit pas que de la couleur des bulles. Ce sont les vidos floues, les discussions de groupe interrompues, les accuss de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l’absence de SMS sur le Wi-Fi et plus encore. Ces problmes existent parce qu’Apple refuse d’adopter les normes d’envoi de SMS modernes lorsque les utilisateurs d’iPhone et de tlphones Android s’envoient des SMS .

Google affirme que la campagne vise rsoudre non seulement le problme des bulles vertes/bleues , mais galement d’autres dfis courants dans la messagerie multiplateforme, notamment le chiffrement de bout en bout, etc. Tous les problmes sont dus l’utilisation continue par iPhone des SMS et MMS pour les conversations non-iMessage, que Google qualifie de technologies obsoltes des annes 90 et 00 .

La grande enseigne de la technologie pousse Apple rsoudre ces problmes en prenant en charge RCS, qui offre de nombreuses fonctionnalits d’iMessage dans un protocole pouvant tre utilis la fois sur iOS et Android.

RCS est un protocole de messagerie mobile dfini par le consortium international GSMA. Il vise remplacer le SMS et le MMS, dont l’usage sur smartphone est en baisse rgulire depuis plusieurs annes. Mais la transition du SMS au RCS n’est pas simple. Le successeur du traditionnel SMS est dj largement disponible depuis plus de cinq ans.

Cependant, Apple ne semble pas particulirement dispos se servir de ce protocole, mme si l’entreprise na jamais officiellement indiqu qu’elle ne le ferait pas. Trs attach iMessage, sa propre messagerie instantane lance en 2011, Apple se voit reprocher de faire barrage au standard. Aussi, quand un iPhone interagit avec un smartphone Android, le SMS est toujours utilis ; et avec lenvoi revendiqu de quelque 200 000 iMessages chaque seconde, le mastodonte de Cupertino na pas vraiment besoin de changer une quipe qui gagne.

Pour la plupart des gens, les problmes dcrits par Google pourraient s’apparenter au fait dafficher des bulles de discussion vertes (et non bleues comme sur iPhone) pour dsigner les utilisateurs sous Android. D’ailleurs, ce propos, un rcent article du Wall Street Journal soulignait que cette distinction pouvait tre excluante et provoquer une forme de cyberharclement.

En fait, alors que l’application iPhone utilise le propre service iMessage d’Apple pour envoyer des textes entre les iPhones (avec des fonctionnalits modernes telles que le chiffrement, la prise en charge des discussions de groupe et les transferts d’images et de vidos de haute qualit), ils reviennent aux SMS et MMS l’ancienne lors de l’envoi de message un utilisateur sur Android. Non seulement ces messages sont affichs dans une bulle verte aux couleurs contrastes, mais ils brisent galement de nombreuses fonctionnalits de messagerie modernes sur lesquelles les gens comptent.

Suite l’article du Wall Street Journal publi en janvier, Hiroshi Lockheimer, le vice-prsident de Google, s’est attaqu frontalement la politique dApple, selon lui hypocrite : Le verrouillage diMessage par Apple est une stratgie bien documente. Utiliser la pression sociale et lintimidation afin de vendre des produits est malhonnte pour une entreprise qui place lhumanit et lquit au cur de sa stratgie marketing. Il existe des standards pour remdier cela . Puis de clamer haut et fort : Nous ne demandons pas Apple de porter iMessage sur Android [] Nous demandons Apple de soutenir le standard de lindustrie pour la messagerie moderne (RCS) dans iMessage, comme il le fait dj pour les anciens standards SMS/MMS .

Google a ouvert une page sur son site ddi aux volutions d’Android pour mettre la pression Apple avec le slogan HELP @APPLE #GETTHEMESSAGE. Google espre que la pression publique incitera Apple adopter RCS, une mise niveau mineure de la norme SMS qu’Apple utilise pour les utilisateurs non-iMessage. Google pousse cette stratgie depuis le dbut de l’anne, mais venant de l’entreprise avec la stratgie de messagerie la plus dysfonctionnelle au monde, elle apparat simplement comme une entreprise fatigue de rcolter ce qu’elle a sem.

Dans le monde entier, iMessage n’est pas si populaire (les gens ont tendance prfrer Whatsapp), mais aux tats-Unis, iMessage est un phnomne culturel suffisant pour que l’une des chansons apparaissant au Billboard Top 100 indique quel point il est nul d’avoir une bulle iMessage verte (SMS) – il s’agit de la chanson Texts Go Green de Drake.

L’un des plus grands concurrents d’Apple, en particulier pour les services en ligne, est Google, et l’incapacit de Google rivaliser avec iMessage a beaucoup contribu la situation actuelle. Google estime apparemment que la domination d’iMessage est prjudiciable sa marque, alors maintenant, il demande gentiment Apple d’arrter de le battre si durement sur ce terrain domicile.

Le site de Google indique : Il ne s’agit pas de la couleur des bulles. Ce sont les vidos floues, les discussions de groupe interrompues, les confirmations de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l’absence de SMS via Wi-Fi, etc. Ces problmes existent parce qu’Apple refuse d’adopter les normes modernes de SMS lorsque les gens avec des iPhones et des tlphones Android s’envoient des textos .

Certaines des affirmations de Google sur ce site Web n’ont pas beaucoup de sens. Google dclare : Apple transforme les SMS entre les iPhones et les tlphones Android en SMS et MMS, des technologies obsoltes des annes 90 et 2000. Mais Apple peut adopter le RCS, la norme moderne de l’industrie, pour ces fils de discussion la place . RCS n’est pas non plus une norme moderne – elle date de 2008 – et, malgr quelques mises jour mdiocres depuis lors, n’a pas suivi le rythme.

RCS trane depuis si longtemps et est encore si mal implment, car il a t cr par les oprateurs (via la GSMA) en tant que norme de messagerie centre sur les oprateurs. Les oprateurs l’ont fait l’apoge des SMS payants, lorsque la messagerie de l’oprateur tait une vritable source de revenus. Maintenant que la messagerie des oprateurs est banalise, les oprateurs qui contrlent le RCS n’ont plus intrt se soucier du RCS. RCS serait-il une spcification zombie ? chacun de le dterminer.

la dcharge de Google, le protocole SMS date de 1986, donc RCS est plus moderne que lui. C’est probablement plus un signe que vous ne devriez jamais travailler avec la GSMA si vous n’y tes pas oblig. Si Google et Apple s’associaient pour crer un duopole de messagerie, ils n’auraient pas besoin des oprateurs ni de leur ancienne norme de messagerie.

Le fork propritaire de Google de RCS

Datant de 2008, RCS pourrait manquer de beaucoup d’lments auquel vous vous attendez d’une norme de messagerie moderne. Tout d’abord, en tant que norme, RCS est la messagerie de l’oprateur, de sorte que les messages sont transmis un seul numro de tlphone de l’oprateur, plutt qu’ plusieurs appareils via Internet, comme on s’attendrait ce qu’un service moderne fonctionne. En standard, il n’y a pas de chiffrement. Google a essay de faire les louanges des fonctionnalits sur la spcification RCS vieillissante, mais si vous considrez ces lments comme faisant partie de l’argumentaire de vente RCS, ce que Google fait, cela ressemble plus vous vendre le fork propritaire de RCS de Google . Google aimerait vraiment qu’Apple intgre son fork RCS propritaire dans iMessage.

Soit dit en passant, la version de RCS de Google, celle promue sur le site Web avec des fonctionnalits exclusives Google telles que le chiffrement facultatif, est dfinitivement propritaire. Si cela est cens tre une norme, il n’y a aucun moyen pour un tiers d’utiliser les API RCS de Google pour le moment. Certaines applications de messagerie, comme Beeper, ont demand Google d’intgrer RCS et on leur a dit qu’il n’y avait pas d’API RCS publique et qu’il n’tait pas prvu d’en crer une. Google a dj une API RCS, mais seul Samsung est autoris l’utiliser, car Samsung a sign une sorte d’accord de partenariat.

Si vous souhaitez implmenter RCS, vous devrez faire passer les messages via un type de service, et qui fournit ce serveur*? Ce sera probablement Google. Google a achet Jibe, le principal fournisseur de serveurs RCS, en 2015. Aujourd’hui, il a tout un argumentaire de vente sur la faon dont Google Jibe peut aider les oprateurs faire voluer rapidement les services RCS, itrer en cycles courts et bnficier immdiatement des amliorations . Ainsi, l’argument pour Apple d’adopter RCS n’est pas seulement cette absurdit de bien public sur l’amlioration des textes avec les utilisateurs d’Android ; il s’agit galement de faire passer les messages d’Apple via les serveurs de Google. Google profite la fois des frais de serveur et de l’acquisition de donnes.

La messagerie de Google, on en parle ?

Google n’a toujours pas de stratgie de messagerie unique. Bien qu’il ait soudainement blm Apple pour une situation qu’il a largement contribu crer, le plus triste ce sujet est que Google n’a mme pas tourn une nouvelle page. La messagerie Google est tout aussi fragmente et dysfonctionnelle qu’elle ne l’a jamais t.

l’heure actuelle, Google dispose de trois applications de messagerie principales*: outre cette plate-forme Google Messages/RCS, il existe galement Google Chat, qui est un service de messagerie over-the-top plus traditionnel, et Google Voice, qui est un numro de tlphone fourni par Google avec la possibilit de faire des messages type SMS. Google Hangouts est techniquement toujours la quatrime application de messagerie, bien qu’elle ait t ferme en novembre. Il existe galement des applications de messagerie en silo intgres Google Maps, Google Photos, Google Stadia, Google Pay, Google Assistant et Google Phone, et aucune d’entre elles ne se parle.

Le responsable de la messagerie de Google a quitt le navire le mois dernier, donc on ne sait pas ce que l’avenir de la messagerie Google rserve jusqu’ ce que quelqu’un prenne les rnes. Il est donc important pour Google de mettre d’abord de l’ordre dans sa maison avant de commencer jeter des pierres sur Apple.

Du ct d’Apple, l’intrt n’est pas peru : Craig Federighi, vice-prsident directeur du gnie logiciel d’Apple, estime qu’augmenter la compatibilit d’iMessage avec les tlphones Android ne servirait qu’ soutenir Android et affaiblir la stratgie de verrouillage d’Apple. Une grande partie de la stratgie marketing d’Apple est qu’Android est un cosystme bris o les choses ne fonctionnent pas aussi bien, et vous pouvez le voir dans l’explication de la bulle verte ci-dessus d’Apple et dans des choses comme la diapositive Toxic Hellstew de Tim Cook.

Enfin, RCS en tant que plate-forme de messagerie n’est tout simplement pas si bonne. Le rsultat final d’une norme de 2008 avec un tas de fonctionnalits supplmentaires qui y sont ajoutes est toujours infrieur la normale par rapport des plates-formes comme iMessage, WhatsApp, Signal ou Telegram. part le fait que Google cherche dsesprment l’une des rares solutions de messagerie qu’il n’a pas puises avec une mauvaise gestion, il n’y a pas d’argument clair pour expliquer pourquoi RCS vaut cet effort. Dans l’utopie du monde des rves o Apple veut travailler avec Google et Samsung sur une norme de messagerie, ces trois entreprises travaillant ensemble pourraient faire bien mieux qu’une norme de messagerie nglige.

Source : Google

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de la situation ? Pour ou contre l’utilisation du protocole RCS par Apple ? Dans quelle mesure ?

Les arguments de Google vous semblent-ils fonds ? En quoi ?

Leave a Comment

Your email address will not be published.