Quel est le meilleur terminal de paiement ?

Quel est le meilleur terminal de paiement ?

Il est désormais inconcevable de perdre des clients, faute d’outils pour accepter les cartes bancaires. En effet, ces moyens de paiement sont souvent privilégiés par les consommateurs. Vous disposez par ailleurs d’un large choix d’appareils pour lire les cartes. Ainsi, le terminal de paiement électronique (TPE) est incontournable dans un commerce. Vous devrez seulement choisir la meilleure solution pour votre activité. 

Un terminal de paiement : ça veut dire quoi exactement ?

Pour trouver le meilleur terminal de paiement du marché, il convient de revenir sur l’utilité et le fonctionnement de ce type d’appareil. Un TPE sert à la base à traiter les paiements par carte bancaire. De ce fait, il est également appelé lecteur de CB. L’idéal serait de choisir un terminal de paiement sans commission, ni engagement, ni restriction de réseaux. Cependant, la situation est plus compliquée dans la pratique. 

Dans sa version basique, le TPE permet d’accepter une transaction après l’insertion de la carte bancaire et du code PIN associé. Certains modèles autorisent aussi le paiement sans contact. Le client pourra alors payer en posant tout simplement sa carte sur le terminal, sans avoir à taper son code confidentiel. Cette fonctionnalité est particulièrement appréciée pour son côté pratique et sécuritaire. 

Le sans contact permet également d’éviter divers désagréments comme l’attente à la caisse, les erreurs de code, les cartes bloquées… Par conséquent, il est souvent recommandé de choisir un terminal compatible avec ce mode de paiement. L’option est effectivement avantageuse pour les clients et les commerçants. De plus, elle aide à améliorer significativement l’expérience de paiement et le parcours d’achat. 

Quel est le meilleur TPE ?

Le meilleur terminal de paiement correspond à la solution la plus efficace, la moins contraignante et la plus rentable. Autrement dit, vous devez analyser la performance, la connectivité, le niveau de compatibilité et le prix de l’appareil envisagé. Il existe actuellement différentes catégories d’équipements sur le marché, à savoir :

  • Le TPE CB (machine à carte bleue), avec écran, clavier et imprimante pour émettre les tickets de caisse ; 
  • Le Pinpad, nécessitant une imprimante à part pour les tickets de caisse ;
  • La caisse enregistreuse, équipée d’un écran, d’un scanner (douchette), d’un terminal de paiement et d’une imprimante.

La caisse enregistreuse se distingue d’un TPE de base par sa capacité de traitement des paiements. Elle convient aux commerces traitant régulièrement des paniers moyens conséquents (plus de 10 articles). En général, ce type d’outil est connecté à d’autres terminaux via un réseau interne. Vous pourrez ainsi centraliser la gestion de vos caisses sur un poste de travail ou un tableau de bord unique. 

Les solutions TPE les plus performantes peuvent être liées à vos outils de gestion de stocks, à votre compte professionnel, à votre CRM… Vous pourrez alors organiser votre inventaire, vos fiches clients et votre comptabilité. Ces appareils ont toutefois tendance à être onéreux et sédentaires. Ils nécessitent aussi un écosystème complet pour être efficaces et rentables. À l’inverse, le Pinpad est plus abordable, léger et facile à utiliser. Vous devez seulement vérifier les fonctions, les connectivités et les cartes compatibles (Visa, MasterCard, American Express…). 

Où s’en procurer un ?

Vous pouvez vous procurer le meilleur terminal de paiement auprès d’une grande variété d’interlocuteurs. Le fournisseur détermine cependant les services proposés, le coût de la prestation et les types de TPE envisageables. En définitive, ce facteur permettra d’identifier la solution la plus adaptée à votre activité et à votre structure. Il s’agit surtout de trouver le choix alliant la praticité et la rentabilité. 

Où s’en procurer un ?

Les terminaux des banques suppriment, par exemple, la question de la compatibilité entre le TPE et le compte courant, les CB, l’outil de suivi… En revanche, ils impliquent divers frais disparaissant dans la longue liste des prestations fournies au quotidien. De plus, les équipements disponibles sont souvent pensés pour les entreprises de prédilection de l’enseigne. Vous risquez donc de vous retrouver avec des appareils inadaptés à l’affluence de votre clientèle et à la nature de votre activité.

De leur côté, les Fintech proposent généralement un catalogue riche et des tarifs plus transparents. Les prix sont également plus abordables avec les commissions fixes. Le calcul est moins évident avec les abonnements couplés à des tarifs différenciés pour les cartes de chaque réseau. Dans l’ensemble, ces acteurs restent néanmoins plus rentables pour les petites structures. Cela dit, ils sont parfois pénalisés par le manque de fonctionnalités et de compatibilité des TPE.

Leave a Comment

Your email address will not be published.