S.A.R. la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, devant le portrait de son grand-père, Victor-Emmanuel III dans les bras de sa mère, Marguerite de Savoie.

L’inauguration du Palais royal de Venise

Ambassadeurs, personnalités publiques et royales se sont rassemblés pour partager un somptueux dîner dans la salle de bal du Palais royal de Venise pour l’inauguration de sa réhabilitation.

C’est à la patiente et tenace habileté de Jérôme Zieseniss que l’on doit la réhabilitation des 27 pièces du Palais royal de Venise. Vingt-deux années ont été nécessaires pour retrouver l’intégrité de ce palais, et doubler ainsi la superficie du musée Correr, place Saint-Marc, grâce au Comité français pour la sauvegarde de Venise et à ses nombreux et prestigieux mécènes. Venus pour cette inauguration de France, de Genève et des États-Unis, ils étaient tous réunis autour de la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, fille du dernier roi d’Italie, Umberto II qui avait séjourné dans ce palais. Belle-fille de la princesse Napoléon, la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, marraine de cette exceptionnelle restauration depuis le lancement en 2000, admirait la pièce qui fut auparavant la chambre de l’empereur des Français. 

Notre ambassadeur, Christian Masset, parcourait l’enfilade des salons, désormais accessibles au public, avant de rejoindre la salle de bal où avait lieu le dîner. Deux longues tables, décorées par Matteo Corvino, drapées de nappes peintes la main reprenant les motifs néo-classiques du palais, accompagnées de maquettes de villas palladiennes, accueillaient les convives. Un moment inoubliable d’amitié franco-italienne, auquel concourut le délicieux champagne familial Rothschild offert par Béatrice Rosenberg, dont le mari, l’académicien français Pierre Rosenberg, signe la préface du splendide livre racontant l’histoire de cette restauration, paru chez Flammarion.

La comtesse Anne de Caumont La Force, auteure, dans la salle des villes de l’Empire. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
Bruno Roger, président d’honneur de Lazard, et Chantal Mérieux, mécène.
Bruno Roger, président d’honneur de Lazard, et Chantal Mérieux, mécène. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
S. E. l’ambassadeur de France en Italie, Christian Masset, S.A.R. la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, S.A.R. la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, et Jérôme-François Zieseniss dans la salle du Trône.
S. E. l’ambassadeur de France en Italie, Christian Masset, S.A.R. la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, S.A.R. la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, et Jérôme-François Zieseniss dans la salle du Trône. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
Les 110 donateurs et amis du Comité français pour la sauvegarde de Venise réunis dans la salle de bal de ce Palais royal restauré, « le maillon qui manquait à l’histoire millénaire du génie de la Sérénissime ».
Les 110 donateurs et amis du Comité français pour la sauvegarde de Venise réunis dans la salle de bal de ce Palais royal restauré, “le maillon qui manquait à l’histoire millénaire du génie de la Sérénissime”. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
LL.AA.II.RR. le prince et la princesse João d’Orléans-Bragance et la princesse Maria da Gloria d’Orléans-Bragance, duchesse de Segorbe.
LL.AA.II.RR. le prince et la princesse João d’Orléans-Bragance et la princesse Maria da Gloria d’Orléans-Bragance, duchesse de Segorbe. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
L’artiste peintre Roger de Montebello.
L’artiste peintre Roger de Montebello. © Comté français pour la sauvegarde de Venise
S.A.R. la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, devant le portrait de son grand-père, Victor-Emmanuel III dans les bras de sa mère, Marguerite de Savoie.
S.A.R. la princesse Maria-Pia de Savoie, princesse de Bourbon-Parme, devant le portrait de son grand-père, Victor-Emmanuel III dans les bras de sa mère, Marguerite de Savoie. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Lucrezia Argyropoulos-Recchi et son fils Sacha dans la chambre de l’Impératrice, devant un tissu refait par Rubelli, identique à celui du temps de Sissi.
Lucrezia Argyropoulos-Recchi et son fils Sacha dans la chambre de l’Impératrice, devant un tissu refait par Rubelli, identique à celui du temps de Sissi. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Maître Paolo Trentinaglia de Daverio et la comtesse Matilde Zavagli Ricciardelli.
Maître Paolo Trentinaglia de Daverio et la comtesse Matilde Zavagli Ricciardelli. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Matteo Corvino, décorateur, Servane Giol, auteure, et son fils Amerigo.
Matteo Corvino, décorateur, Servane Giol, auteure, et son fils Amerigo. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
François Pignol, trésorier du Comité français pour la sauvegarde de Venise, et Véronique Lopez, en charge de la communication du comité.
François Pignol, trésorier du Comité français pour la sauvegarde de Venise, et Véronique Lopez, en charge de la communication du comité. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Richard Makin-Poole, décorateur, Elizabeth Royer-Grimblat, galeriste, et Cesare Cunaccia, historien d’art.
Richard Makin-Poole, décorateur, Elizabeth Royer-Grimblat, galeriste, et Cesare Cunaccia, historien d’art. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Le décor du dîner conçu par Matteo Corvino, avec des nappes peintes à la main et des maquettes de villas palladiennes dans la salle de bal du Palais royal.
Le décor du dîner conçu par Matteo Corvino, avec des nappes peintes à la main et des maquettes de villas palladiennes dans la salle de bal du Palais royal. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Olga Iaroschevska et le photographe Massimo Listri.
Olga Iaroschevska et le photographe Massimo Listri. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Livia Panhard et Isabelle Vattani, épouse du diplomate italien Umberto Vattani.
Livia Panhard et Isabelle Vattani, épouse du diplomate italien Umberto Vattani. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Mariacristina Gribaudi et Gabriella Belli, présidente et directrice de la Fondation des musées de Venise.
Mariacristina Gribaudi et Gabriella Belli, présidente et directrice de la Fondation des musées de Venise. © Comité français pour la sauvegarde de Venise
Antonio Rummo, à la tête de l’entreprise familiale italienne de pâtes Rummo et son épouse Candice Pfrunder, directrice de la communication de Huawei Milan.
Antonio Rummo, à la tête de l’entreprise familiale italienne de pâtes Rummo et son épouse Candice Pfrunder, directrice de la communication de Huawei Milan. © Comité français pour la sauvegarde de Venise

Leave a Comment

Your email address will not be published.