Liste mise à jour des dernières exclusivités Wii U qui n'ont pas encore été adaptées sur Nintendo Switch - Nintendo Switch

Liste mise à jour des dernières exclusivités Wii U qui n’ont pas encore été adaptées sur Nintendo Switch – Nintendo Switch

Depuis sa sortie, il y a plus de cinq ans déjà,  la Nintendo Switch remporte un succès sans précédent. Aux dernières nouvelles, la console s’est écoulée à plus de 111 millions d’exemplaires. Un succès que la console doit avant tout à son concept, parfaitement exécuté, mais aussi à son catalogue de titres divers et variés; des nouveaux titres mais aussi de plus anciens… La Nintendo Switch fait d’ailleurs la démonstration éclatante que, contrairement à ce que l’on entend souvent : les jeux ne font pas tout ! En effet, parmi les jeux qui cartonnent sur Nintendo Switch, on retrouve ceux qui à la base n’ont pas permis de faire décoller les ventes de la Wii U !

SplatoonSuper Mario MakerMario Kart 8Pokken TournamentDonkey Kong Country : Tropical FreezeCaptain Toad : Treasure TrackerHyrule WarriorsBayonetta 2New Super Mario Bros. USuper Mario 3D World Pikmin 3  ou encore Project Zero : la Prêtresse des Eaux Noires ont tous fini par débarquer sur Nintendo Switch, que ce soit par simples portages, remasters ou remakes, éditions Deluxe ou même par le biais de vraies/fausses suites. Avec le recul, il est évident que Nintendo n’aurait pas pu sortir autant de hits à la suite sur Nintendo Switch si ceux-ci n’avaient pas d’abord été conçus pour la Wii U. Et ce n’est (presque) pas fini !

Il y a plusieurs mois, on vous avait fait un petit topo sur les exclusivités Wii U qui restaient encore à être adaptés sur Nintendo Switch. Depuis, la liste s’est un peu réduite mais il reste encore quelques belles exclusivités qui pourraient finir par arriver sur Switch. Retrouvez la mise à jour de cet article ci-dessous avec la liste des exclusivités Wii U qui n’ont toujours pas été adaptées sur Switch.

Liste des dernières jeux exclusivités de la Wii U

Xenoblade Chronicles X (voir notre test de 2015)

Considéré comme l’une des meilleures exclusivités de la Wii U, Xenoblade Chronicles X  est un jeu impressionnant par sa narration, son univers fantastique voire fantasmagorique et surtout son open world gargantuesque. C’est un jeu exigeant et prenant qui mérite largement d’être (re)découvert par un grand nombre de joueurs. Sachant que Xenoblade Chronicles (de la Wii) a eu droit à sa Definitive Edition, on peut penser que Xenoblade Chronicles X y aura droit aussi. En attendant, outre Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, le catalogue de la Nintendo Switch dispose de deux épisodes exclusifs : 

Nintendo Land (voir notre test de 2012)

Nintendo Land est un titre incompris et injustement boudé par les joueurs (même par nous) lors de sa sortie. Il est vrai que Nintendo nous l’a très mal vendu lors de la présentation de la Wii U en le présentant comme le gros titre du lancement de la console en capacité de faire rêver les joueurs car il réunissait douze licences bien-aimées des joueurs. Seulement si en théorie, douze licences d’un coup cela semble mieux qu’une seule, en pratique les joueurs qui espéraient, comme à chaque lancement d’une nouvelle console, un “gros” jeu de la trempe d’un Super Mario 64, d’un Twilight Princess ou d’un Breath of The Wild ne pouvaient qu’être déçus en découvrant leurs licences préférées totalement transformées avec des Mii en guise de Samus ou de Link !

Près de dix ans plus tard, les choses sont différentes et le jeu apparaît pour ce qu’il est : un titre éminemment fun à plusieurs et plein de petits jeux avec de belles références et des idées à foison. On peut espérer que Nintendo reprenne son ouvrage sur Switch et nous offre un titre  plus abouti avec, par exemple, une place Nintendo Land (gratuite) dans laquelle les joueurs pourraient (vraiment) se rencontrer et accéder aux différentes attractions à acheter indépendamment les unes des autres et jouables, cette fois, en ligne. En tout cas, le concept a du potentiel et certains mini jeux sont très réussis et facilement adaptables sur Switch (surtout en incluant le jeu en ligne ce qui permettrait aux joueurs de jouer des rôles différents.) Il est d ‘ailleurs étonnant que Nintendo n’ait pas déjà repensé son titre qui aurait pu être un super fer de lance pour le Nintendo Switch Online  (mais Nintendo devrait nous engager, ça irait plus vite !)

En attendant, si vous possédez la Wii U et que vous avez des amis (ça peut servir parfois) Nintendo Land reste une valeur sûre.

Kirby et le pinceau arc-en-ciel (voir notre test de 2015)

Kirby et le pinceau arc-en-ciel est tout simplement une petite friandise sucrée qui est une version simplifiée de l’excellent Kirby et le Pinceau du Pouvoir qui a fait la réputation de la NDS. Contrairement aux autres jeux de la Wii U, le titre était conçu quasi exclusivement pour être joué sur le GamePad avec l’écran tactile, l’écran télé ne servant que pour le jeu multi. Ainsi, c’est un titre qui sera difficile à adapter sur Switch, à moins d’imposer d’y jouer en mode portable, ce qui n’irait pas avec le concept hybride de la Switch. Vu la popularité de Kirby, il pourrait par contre être adapté sur mobiles , Qui sait ? En attendant, si vous avez une Wii U, n’hésitez pas, le jeu (comme réalisé en stop motion avec des personnages et des décors en pâte à modeler) est très beau, et très sympa à jouer.

The Legend of Zelda: Wind Waker HD (voir notre test de 2014)

Chef d’œuvre de la GameCube, le Zelda en Toon Shading a eu droit à un très beau portage sur Wii U avec The Legend of Zelda: Wind Waker HD. A l’époque de sa sortie, on vous avait fait un petit article qui compilait les différences entre les deux versions- voir ici. On a toujours pensé que Nintendo allait se débrouiller pour rendre disponibles tous les Zelda sur Switch. Après la sortie de The Legend of Zelda : Skyward Sword HD, et en attendant celle de Zelda BOTW 2, décalée au printemps 2023, Nintendo pourrait décider de nous sortir enfin un remaster de The Legend of Zelda: Wind Waker HD. Bien que pensé pour mettre en avant la pertinence d’avoir deux écrans en permanence sous le nez (avec l’inventaire à gérer en temps réel sur le GamePad) The Legend of Zelda: Wind Waker HD était aussi jouable en Off-TV sur Wii U. En somme, ce serait un portage d’un portage assez facile à mettre en œuvre pour Nintendo. Notez qu’il y a des rumeurs d’un bundle façon Super Mario 3D All-Stars– annoncé et lancé dans la foulée pour un temps réduit; un bundle qui inclurait The Legend of Zelda: Wind Waker HD ainsi qu’un autre remaster… 

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD (voir notre test de 2016)

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD est aussi un solide portage sorti sur Wii U. Il faut dire aussi que le titre est une petite merveille avec des donjons aux mécanismes de folie ! Evidemment, comme pour The Legend of Zelda: Wind Waker HD on pouvait préférer l’original mais difficile de faire la fine bouche devant un tel titre qui aligne autant de morceaux de bravoure. Logiquement chaque année, Nintendo publie un nouveau titre Zelda sur Nintendo Switch, le Zelda initialement prévu en 2022 ayant été reporté, Nintendo a un boulevard pour nous (re)proposer The Legend of Zelda : Twilight Princess HD. Là encore, difficile d’ignorer la rumeur qui verrait un bundle réunissant The Legend of Zelda: Wind Waker HD et The Legend of Zelda : Twilight Princess HD (peut-être pour un temps limité.) Alors certes, pourquoi Nintendo réunirait deux jeux que la firme pourrait facilement vendre indépendamment (surtout que beaucoup de joueurs ne les ont pas fait ou refait sur Wii U) ? L’explication la plus logique serait qu’il s’agirait de simples remasters des titres Wii U sans nouveautés et non de remakes pensés pour la Switch. Rendez-vous fin août- début septembre pour en avoir le cœur net ( source : le frère d’une copine de ma voisine qui travaille chez Nintendo.)

StarFox Zero (voir notre test de 2016) et StarFox Guard (voir notre test de 2016)

Ce StarFox c’est un peu la malédiction (j’entend d’ailleurs la musique de La malédiction de Jerry Goldsmith) Des présentations hasardeuses, des sorties repoussées, des rumeurs et des problèmes dans le développement, et finalement une sortie sur Wii U qui ne va convaincre personne (même accompagné d’un excellent titre bonus : StarFox Guard– quoique, accompagner un grand titre, d’un titre bonus gratuit n’est jamais bon signe…) Pourtant, le jeu est plutôt beau et enchaîne des situations variées et spectaculaires… Le problème, c’est que Miyamoto a voulu à tout prix en faire le chantre du gameplay asymétrique. Sauf qu’entre le début de son développement et sa sortie, tout le monde (joueurs comme développeurs) avaient compris que regarder deux écrans différents en même temps, c’était juste pas possible- à moins de loucher ou d’en faire un élément de gameplay perturbateur (comme dans Zombi U) Malheureusement, il semblerait que Miyamoto se soit entêté (c’est une de ses habitudes) et le résultat c’est que StarFox Zero est un titre au gameplay laborieux qui ne révèle ses subtilités qu’aux plus acharnés (et contorsionnistes) d’entres nous ! Le porter sur Switch, obligerait les développeurs à se focaliser sur un gameplay classique (et, on l’espère, compréhensible ) et pourrait lui offrir une seconde chance. Alors StarFox Double Zero bientôt sur Switch ? Quinenveut ?

A noter que StarFox Guard qui était un “petit”  jeu plutôt réussi ne pourrait être porté sur Switch qu’avec un mode en ligne obligatoire. C’est en tout cas un petit jeu amusant, vestige justement de la grande époque du gameplay asymétrique. Au moins c’était fun, frais et plein d’idées ! Là encore, n’hésitez pas à y jouer sur Wii U avec des amis. Ambiance assurée !

Devil’s Third (voir notre test de 2015)

C’était censé être une “grosse” exclusivité de la Wii U (une exclusivité console- le titre sortant un peu plus tard sur PC) un peu comme Bayonetta 2 mais finalement le projet de Tomonobu Itagaki  (débuté quelques années plus tôt sur 360 et récupéré par Nintendo) va faire “pshittt” en sortant quasiment dans l’indifférence générale. Devil’s Third est un titre foutraque qui part un peu dans tous les sens mais reste malgré tout sympathique à condition de le prendre comme une série B et non comme un triple A qui va vous mettre une triple fessée.. Alors, le jeu peut-il revenir sur Switch ? A moins d’une pétition monumentale de fans en colère, on en doute… Mais sait-on jamais avec le hasard ?

Animal Crossing : amiibo Festival

Voilà un jeu tout à fait curieux dont l’intérêt réside surtout dans la possibilité d’obtenir deux amiibo à bas coût. A part ça, lapincompris. C’est un titre unique en son genre parfait pour les bébés de trois mois, les hérissons et toute personne un tant soit peu snob. Bref, qu’est-ce qu’on attend pour y (re)jouer ! Vu le succès de la Switch et d’Animal Crossing : New Horizons, le titre pourrait bien un jour revenir peut-être dans une version améliorée pourquoi pas, un vrai “party-game” en temps réel dont les plateaux changeraient chaque jour et le temps s’écoulerait comme dans Animal Crossing – quand on vous disait que Nintendo devrait nous engager !

Yoshi’s Woolly World (voir notre test de 2015)

Ce Yoshi est adorable sur bien des points. Il se trouve entre Kirby : au Fil de l’aventure et Yoshi’s Crafted World. Il pourrait bien être porté sur Switch même s’il a eu déjà droit à une excellente version 3DS Poochy & Yoshi’s Woolly World. Xenoblade Chronicles a eu aussi droit à une version new 3DS et il est bien ressorti sur Nintendo Switch… Donc tout est possible ! 

Paper Mario : Color Splash (voir notre test de 2015)

En 2020, Nintendo a surpris tout le monde en annonçant, Paper Mario : The Origami King  un nouvel opus dans la lignée du précédent, Paper Mario : Color Splash officiellement dernière exclusivité Wii U. Un nouveau jeu qui dans le fond ressemble énormément à l’ancien dans ses mécanismes tout en étant différent dans la forme. Et si beaucoup de joueurs on tendance à dire que les deux jeux se valent,  de notre côté, on préfère (de peu) Color Splash qui est délirant sans partir dans le gros n’importe quoi du jeu de la Switch ou on pourrait rencontrer une merguez qui fait du vélo sans que cela ne choque personne- en même temps, ça fait envie comme pitch. Comme de nombreux jeux Wii U, Color Splash avait lui aussi quelques features nécessitant de jouer avec deux écrans notamment pour découper des parties du décor au stylet ou encore lors des combats à base de cartes, en choisissant ses cartes sur le GamePad pour l’envoyer sur l’aire de combat (sur la télé.) Des passages décriés (surtout pour les cartes) mais ce serait facile et même salvateur pour le jeu de s’en passer. D’ailleurs, on retrouve des équivalents de ces passages (donc adaptés à la Switch) dans The Origami King

Game & Wario (voir notre test de 2013)

Game & Wario fait partie de la première fournée des jeux Wii U, à l’époque où Nintendo mettait en avant le gameplay asymétrique. Contrairement aux épisodes de WarioWare, le jeu propose des mini-jeux plutôt longs jouables avec les deux écrans. Seulement comme un film à sketch, le résultat est inégal et peu convaincant. Deux trois mini-jeux sont amusants et il y a des petites idées à retenir mais en fait, le titre montre surtout les limites du gameplay asymétrique… On l’imagine mal revenir sur Switch et il fait parti des titres qui ont de bonnes chances de rester exclusifs à la Wii U à moins d’une refonte totale. Par contre certaines idées seront peut-être reprises dans d’autres titres Nintendo avec d’autres mini-jeux selon l’adage qui veut que “rien ne se perd, tout se récupère” !

Art Academy : Atelier 

Art Academy est une série de jeux vidéo qui permet d’apprendre les bases du dessin et de la peinture grâce à une série de leçons et d’outils très bien pensés. Déclinée sur 3DS en version Disney et Pokémon, la version Wii U était assez classique mais plutôt efficace grâce au stylet parfaitement adapté à l’écran résistif du GamePad. Elle disposait en outre d’une version simplifiée façon palette graphique à petit prix nommée SketchPad. Art Academy : Atelier restera probablement exclusif à la Wii U mais une version spécialement conçue pour la Nintendo Switch pourrait finir par sortir.

En résumé voici la liste des jeux qui restent à ce jour exclusifs à la Wii U

  1. Xenoblade Chronicles X
  2. Nintendo Land 
  3. Kirby et le pinceau arc-en-ciel
  4. Art Academy : Atelier
  5. The Legend of Zelda: Wind Waker HD
  6. The Legend of Zelda : Twilight Princess HD
  7. StarFox Zero 
  8. StarFox Guard
  9. Devil’s Third
  10. Yoshi’s Woolly World
  11. Animal Crossing : amiibo Festival
  12. Paper Mario : Color Splash 
  13. Game & Wario 

Il y a aussi Mario Tennis : Ultra Smash, Mario Party 10 et Mario et Sonic à Rio qui devraient rester exclusifs à la Wii U puisque la Switch a eu ses propres épisodes (à moins qu’ils ne soient portés façon CV.) La Wii U a aussi eu droit à Wii Party U ou encore Wii Fit U, des titres liés à la Wii / Wii U qui ne seront à priori pas adaptés sur switch- quoique… On a bien eu droit cette année à Nintendo Switch Sports qui n’est ni plus ni moins qu’une version Switch de Wii Sports Club​.

La Wii U dispose aussi d’un catalogue console virtuelle très intéressant dans lequel on trouve notamment des jeux N64, NDS et GBA. Elle a eu droit à des Nindies exclusifs (ou sortis aussi sur 3DS) qui ne sont toujours pas disponibles sur Nintendo Switch comme  Mario vs Donkey Kong : Tipping Stars, les NES Remix ou Pullblox World. Pour plus d’infos, lire notre article spécial sur les avantages de la Wii U.

Alors parmi les jeux de cette liste, lesquels finiront par sortir sur Nintendo Switch dans les mois à venir ? N’hésitez pas à faire vos pronostics et à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

LIRE AUSSI : 1000 jeux uniquement téléchargeables vont bientôt disparaître de l’eShop de la Nintendo 3DS et de la Wii U

ET AUSSI :

,

Leave a Comment

Your email address will not be published.