Le Standard assure l’essentiel face au Cercle et décroche sa première victoire de la saison (2-0)

Le Standard assure l’essentiel face au Cercle et décroche sa première victoire de la saison (2-0)

Un début de rencontre physique

Les 22 acteurs s’affrontaient sous un soleil de plomb en ce début d’après-midi. Le début de rencontre fut haché, marqué par de nombreuses fautes et arrêts de jeu. Les Rouches ont mis le pied sur le ballon, tentant de sortir proprement face au pressing haut des Brugeois. Les joueurs du Cercle étaient quant à eux acculés dans leur moitié de terrain, préférant miser sur de longs ballons comme à leurs habitudes.

Le Standard ouvre le score sur pénalty

Le Standard a obtenu plusieurs phases arrêtées durant le début de rencontre, sans parvenir à se montrer dangereux. Jusqu’à la demi-heure de jeu: sur corner, Raskin trouve directement Dusenne devant le rectangle. Le défenseur tente sa chance, mais le ballon est arrêté par une main décollée de Denkey. Pénalty pour les Rouches! Selim Amallahprend le ballon et transforme le pénalty en tirant à la droite de Majecki (1-0, 31e).

Ce but a quelque peu libéré les Liégeois, et le match a gagné en intérêt. Dønnum (35e) et Dragus (42e) se sont procurré des situations intéressantes face à Majecki sur des contre-attaques, mais ils ont tous deux manqué de justesse. À la 44e minute, le Cercle, faible offensivement durant cette première période, est passé de peu à côté de l’égalisation. Torres adresse un centre dans le rectangle, superbement amorti de la poitrine par Somers. Le ballon arrive dans les pieds de Denkeyface à Bodart. L’attaquant frappe, mais le portier rouche s’interpose parfaitement.

Deuxième pénalty pour les Rouches

Alors que l’on se dirigeait vers le retour aux vestiaires, Monsieur Lambrechts est appelé par la VAR pour un accrochage léger de Da Silva sur Dønnum dans le rectangle. L’arbitre désigne alors une seconde fois le point de pénalty pour les Rouches! Selim Amallah ne tremble pas pour son deuxième duel face à Majecki, et trompe le portier en tirant de nouveau sur le côté droit (2-0, 45e+4).

Amallah a tiré les trois pénaltys qu’il a obtenus cette saison du côté droit; les trois ont été convertis. ©Photo News

À la pause, les Rouches menaient de deux buts à zéro grâce à ces deux pénaltys. Les hommes de Deila ont su résister au jeu physique des Brugeois. Le Cercle n’a pas été convaincant dans ce premier acte, avec comme seule action dangereuse la frappe de Donkey.

Une seconde période pauvre en occasions

Au retour des vestiaires, le jeu est redevenu brouillon et haché. Le Cercle peinait à se montrer dangereux et n’offrait pas grand chose dans le jeu. La seconde période fut globalement peu intéressante, avec un Standard qui s’est contenté de conserver le score. Dragus tente sa chance d’un enroulé peu après l’heure de jeu, mais il ne parvient pas à vraiment inquiéter Majecki (64e).

À la 76e, Raskin lance parfaitement Boljevic, seul sur le flanc droit. Alors qu’il a la possibilité de centrer vers Ohio, seul dans l’axe, Boljevic préfère tenter sa chance d’une frappe puissante et tire sur le portier du Cercle. Une sacrée opportunité manquée pour les Liégeois, qui aurait pu se mettre définitivement à l’abri.

 Boljevic s’est procuré la seule véritable occasion intéressante de la seconde période.
Boljevic s’est procuré la seule véritable occasion intéressante de la seconde période. ©BELGA

Plus rien ne sera à signaler en cette fin de seconde période particulièrement terne. Le Standard s’impose sur le score de 2 buts à zéro, et remporte son premier match de la saison. Les Rouches n’ont pas délivré une prestation d’exception, mais ont assuré l’essentiel sans trembler. Le Cercle n’a rien montré d’intéressant durant ces 90 minutes. Le Standard monte provisoirement à la septième place, le Cercle est de son côté quinzième. La semaine prochaine, les Liégeois se déplaceront à Westerlo pour tenter de décrocher la seconde victoire de l’ère Deila.

LES COMPOS :

Standard: Bodart, Laursen, Laifis, Dussenne, Dewaele, Cimirot, Raskin, Amallah, Donnum, Dragus, Emond

Cercle: Majecki, Decostere, Daland, Popovic, Torres, Lopes Da Silva, Van der Bruggen, Hotic, Deman, Somers, Denkey

LE LIVE :

LES STATS :

Leave a Comment

Your email address will not be published.