WRC Finlande ES14: Ott Tanak reprend un peu de marge

WRC Finlande ES14: Ott Tanak reprend un peu de marge

Dans ce combat rapproché entre quatre funambules, le premier objectif est de rester sur son fil, de ne pas commettre de faute alors que le rythme est infernal et la prise de risques maximale.

A ce petit jeu, Ott Tanak se montre pour l’instant le plus fort. Sur cette nouvelle spéciale, l’Estonien se battant d’abord avec sa Hyundai reprend du temps aux deux Yaris lancées à sa poursuite en signant un quatrième scratch. L’Estonien possède désormais 9.5 d’avance sur Esapekka Lappi et 12.9 sur Kalle Rovanpera.

“Je peux m’estimer heureux d’être encore là,” avouait le leader du Mondial. “J’avais une mauvaise note, un peu trop optimiste, et je me suis retrouvé en dehors de la route. J’ai eu de la chance.”

Elle sourit habituellement aux champions.

La lutte à couteaux tirés reprendra cet après-midi à partir de 14h38 avec un second passage sur les spéciales de la matinée.

ES13: Encore un scratch pour Rovanpera revenu à 11.6 de Tanak

La treizième spéciale n’a porté malchance qu’à Jari Huttunen, direction assistée cassée pour le Finlandais, un mal chronique visiblement pour des Puma qui n’arrêtent pas de décevoir depuis l’exploit de Seb Loeb à Monte-Carlo. La Ford est certainement plus facile à piloter que la Hyundai mais pas plus fiable.

Devant Kalle Rovanpera signe un nouveau meilleur temps 1.7 devant Esapekka Lappi et 3.3 plus rapide que Ott Tanak. Les écarts se resserrent donc en tête avec Ott Tanak toujours leader malgré une belle chaleur, mais Esapekka Lappi pointe maintenant à 6.8 et Kalle Rovanpera à 11.6 à l’issue d’une spéciale que le Finlandais n’aimait pourtant pas.

“Je n’ai pas bien roulé. Je n’aime pas cette spéciale et j’ai perdu des secondes à gauche et à droite,” avouait le pilote Toyota qui a pourtant réduit son retard quasi de moitié sur Tanak en seulement trois spéciales. A ce rythme là, il sera en tête avant la fin de la journée.

Thierry Neuville a devancé Katsuta d’un peu plus de trois secondes: “Mon unique objectif maintenant est de garder Takamoto derrière. Car contre les quatre devant, je ne peux plus rien faire,” a déclaré notre compatriote désormais à 1.13.8 de son équipier estonien.

ES12: Rovanpera vole, Tanak résiste, Neuville gagne deux places

La pluie redoublant a rendu cette douzième spéciale particulièrement difficile et piégeuse. Craig Breen n’en est pas sorti après avoir heurté un talus à la réception d’un jump, tandis que Takamoto Katsuta a commis trois erreurs lui faisant perdre pour trois dixièmes ce qui est maintenant devenu la 5ème place au profit de Thierry Neuville.

“Ma voiture manque toujours de précision,” martèle le Belge. “On progresse par petites touches mais ce n’est pas suffisant.”

Toujours leader, Ott Tanak n’y va pas avec le dos de la cuillère depuis le début du rallye.

“Les conditions sont difficiles mais constantes. Mais il y a quelque chose d’autre qui rend l’adhérence inconsistante.” Encore une critique de plus à l’égard de son équipe.

Pourtant l’Estonien fait de la résistance. Même s’il a perdu 2.5 ici par rapport au scratch de Kalle Rovanpera, il a augmenté encore son avance sur Esapekka Lappi auteur d’une petite erreur sur un freinage pour un quitté. Le Finlandais a perdu une poignée de secondes et pointe désormais à 8.4 du leader. Son compatriote Rovanpera n’est plus que 6.5 derrière, tandis qu’Elfyn Evans reste dans la bagarre pour la gagne à 15.6 du pilote Hyundai.

Plus que jamais dans ces conditions, les quatre peuvent encore gagner. Et les quatre peuvent aussi tous commettre une faute irréparable…

ES11: Elfyn Evans signe son premier scratch, Kalle Rovanpera remonte

La pluie est venue compliquer encore les choses ce matin sur les spéciales du Rallye de Finlande.

Cinquième sur la route, Thierry Neuville ne peut profiter pleinement de sa meilleure position. Notre compatriote reprend deux secondes à Takamoto Katsuta et se rapproche à 13 secondes de la sixième place, mais en perd sur Craig Breen.

“On a changé les différentiels hier soir, mais c’est toujours inconfortable. Il faut continuer à travailler là-dessus,” explique-t-il après avoir perdu 7.1 sur Elfyn Evans, auteur du meilleur chrono. Le Gallois signe donc son premier scratch sur ce rallye 7 dixièmes devant Kalle Rovanpera. Les deux hommes sont passés juste avant que la pluie redouble ce qui a fait perdre un peu de temps à Esapekka Lappi et Ott Tanak.

“Ce truc est un cauchemar à piloter,” lance l’Estonien à l’arrivée. Les ingénieurs et dirigeants de Hyundai apprécieront… L’Estonien, troisième sur la spéciale perd 4.3 sur Evans mais augmente son avance sur son plus proche poursuivant Esapekka Lappi, l’écart passant à 6.6. Elfyn Evans est troisième à 15 secondes et Kalle Rovanpera est à 17.4.

Leave a Comment

Your email address will not be published.