XBOX Series X vs PS5

quelle console next-gen acheter ? – Fredzone

Les consoles next-gen ont débarqué sur le marché en 2020 et sont toujours au centre de l’actualité. La XBOX Series X de Microsoft et la PS5 de Sony sont dotées de caractéristiques techniques extraordinaires. Les deux consoles étant de la même génération, le choix se révèle compliqué pour les acheteurs. Cet article vous simplifiera la comparaison.

Crédit 123RF

XBOX Series X: Fiche technique complète

La Xbox Series X est dotée d’un processeur AMD Zen 2 gravé en 7 nm avec 8 cœurs cadencés à 3,6 GHz-3,8 GHz. Son GPU adopte l’architecture AMD RDNA 2 et dispose de 52 CUs qui fonctionnent à une fréquence de 1,825 GHz. Sa puissance de calcul annoncée est de 12 Tflops. La Series X peut supporter les jeux en 8 K et les titres en 4 K à 60 FPS. Cette fréquence en natif peut monter jusqu’à 120 FPS.

Elle embarque un SSD NVMe de 1 To, une mémoire RAM GDDR6 de 16 To et un support Blu-ray 4 K. Le disque interne a une vitesse d’entrée/sortie de 2,4 GB/s en Raw et de 4,8 GB/s en mode compression. La mémoire RAM de la Xbox Series X affiche deux bandes passantes de 560 Go/s pour 10 Go et 336 Go/s pour 6 Go.

Pour élargir le stockage, les joueurs peuvent utiliser le port pour carte d’extension. Les connecteurs USB 3.2 de la console prennent également en charge les disques externes comme simples périphériques de stockage. La Series X est compatible avec Dolby Vision, Dolby Atmos et le cloud gaming. Elle est équipée d’un port HDMI 2.1, de 3 ports USB 3.2 et d’un port Ethernet. La connectivité sans-fil de la console est gérée par le Wi-Fi 5 (ac) et le Bluetooth. Elle pèse 4,45 kg pour une largeur de 151 mm, une hauteur de 301 mm et 151 mm de longueur.

PS5 : Fiche technique complète

On retrouve chez la PS5 le processeur octa-core Zen 2 gravé en 7 nm avec une fréquence d’horloge estimée à 3,5 GHz. Son architecture graphique AMD RDNA 2 adopte 36 CUs cadencés à 2,23 GHz pour une vitesse de calcul de 10,28 Tflops.

Elle dispose d’un framerate maximal de 120 Hz et peut supporter en théorie les performances en 8 K ou en 4 K à 60 FPS. La PS5 est dotée d’un SSD NVMe 825 Go dont la vitesse d’entrée/sortie est de 5,45 GB/s en Raw et de 8 à 9 GB/s en compression. Elle intègre une mémoire RAM GDDR6 256-bit de 16GB pour une bande passante de 448 GB/s. Un slot est réservé à l’intérieur de la PS5 pour un SSD NVMe supplémentaire de 1 To.

Cette console dispose d’un lecteur Blu-ray 4K pour les copies physiques des jeux et prend en charge les disques externes. Elle est équipée de la technologie Tempest Engine pour le support surround et du HDR10 pour l’affichage. La PS5 dispose de 3 ports USB 3,1 Gen 2, 1 port Ethernet, 1 connecteur USB-C et d’un port HDMI 2.1. Elle embarque le Wi-Fi 6 (ax) et le Bluetooth pour la connectivité. La console next-gen de Sony a une largeur de 390 mm, 260 mm de longueur et une hauteur de 104 mm pour un poids de 4,5 kg.

Comprendre les termes techniques

Pour mieux cerner ces fiches techniques et faire la différence, il est nécessaire de comprendre certains termes techniques qui peuvent prêter à confusion. Il s’agit essentiellement de la mesure Tpflos qui estime la vitesse de calcul et du nombre de CUs.

Le terme Tflops (Terra Flops) indique le nombre d’opérations en virgule flottante (« floating-point operations per second » en anglais) que la carte graphique de chaque console peut effectuer. La virgule flottante est un terme qui désigne la méthode d’écriture de certaines composantes informatiques. Les CUs représentent des unités de calcul organisées en cluster de cœurs contenant diverses composantes. Cette technologie propre à AMD assure le traitement de millions d’instructions.

Les points communs entre les deux consoles

Sur le papier, la PS5 et la Xbox Series X ont de nombreux points communs. Elles sont toutes deux équipées de composantes de dernière génération. La PS5 et la Xbox One X embarquent le processeur AMD Zen 2 même si la console de Microsoft garde une légère avance quant à la fréquence d’horloge.

L’architecture graphique reste la même d’une console à l’autre ainsi que la mémoire RAM. Elles donnent la possibilité aux utilisateurs d’étendre le stockage interne même si les méthodes diffèrent. La prise en charge théorique de la 8K et le framerate maximal à 120 Hz sont quelques autres de leurs points communs. Sur le papier on peut noter de nombreuses autres similitudes entre les deux consoles next-gen, mais elles présentent également quelques différences importantes.

Les différences entre les deux consoles

Les différences sont d’ordre théorique et pratique

Au niveau théorique

La différence la plus remarquable est la puissance de calcul. En effet, la PS5 stagne à 10,28 Tflops tandis que la Xbox Series X excelle à 12 Tflops. Le processeur de cette dernière prend également le dessus en ce qui concerne la cadence. Elle est créditée d’une fréquence d’horloge de 3,8 GHz contre 3,5 GHz pour la PS5.

On note aussi des différences au niveau du GPU. Sur ce point, la PS5 passe en tête avec une fréquence de 2,23 GHz contre 1,825 GHz pour la Xbox One X. Les deux mémoires RAM présentent également des bandes passantes différentes. La PS5 a une vitesse unique de 448 GB/s quand la Xbox One X affiche 560 Go/s pour 10 Go et 336 Go/s pour 6 Go.

Toujours sur le papier, le SSD de la PS5 est plus performant que celui de la Xbox Series X avec un débit de 5,45 GB/s contre 2,4 GB/s. Mais ces différences théoriques ne peuvent pas définir à elles seules un choix. En pratique, les composantes se complètent pour des performances presque identiques.

Au niveau du rendu

Le rendu des deux consoles dépend essentiellement de l’optimisation du titre qui est joué. Certains jeux prennent mieux en charge les technologies next-gen que d’autres. Les utilisateurs notent de légères différences entre les deux consoles par rapport au Ray Tracing en 4 k, au framerate qui chute quelques fois et aux graphismes.

Un test a même été réalisé par le média Digital Foundry avec un certain nombre de jeux. Les résultats confirment que les différences entre la PS5 et la Xbox One X sont minimes. Elles rivalisent à quelques détails près sur tous les plans. Ainsi, un choix basé sur les performances serait compliqué à faire. Il existe néanmoins d’autres critères qui peuvent vous aider à vous fixer.

Quels sont les autres critères de choix

Il est en réalité difficile de se prononcer sur la base des performances des consoles next-gen. Ces trois autres critères pourraient définir le choix final.

Les jeux exclusifs

Chaque plateforme dispose d’un catalogue exclusif avec des titres phares. En général, Sony propose via sa formule PlayStation Plus environ 700 jeux tandis que le Xbox Game Pass de Microsoft donne droit à près de 464 jeux. La différence est considérable au niveau de la profondeur des catalogues, mais les plus gros titres sont ceux qui attirent.

Microsoft et Sony créent des partenariats avec les grands studios de développement pour avoir les exclusivités. Ils procèdent parfois à des acquisitions comme ce fut récemment le cas avec le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft. Au final, les deux plateformes proposent des jeux intéressants compatibles avec leurs consoles next-gen. Pour faire un choix, il serait préférable de vous fier à vos préférences en matière de jeu puis de consulter les exclusivités présentes et à venir sur les deux consoles.

Le Design

La PlayStation 5 adopte un design plat avec un coloris à dominante blanche et des bords noirs. La Xbox Series X a l’apparence d’un parallélépipède rectangle et se pare intégralement de noir. Les deux consoles fabriquées en plastique sont souvent jugées grosses par rapport aux appareils de la génération précédente. Mais, la PS5 est sans aucun doute la moins compacte.

Pour l’installer, vous aurez certainement besoin d’un espace plus grand qu’avec une Xbox Series X. Un problème de mobilité se pose également. Son déplacement exigera évidemment plus d’attention. Pour justifier cette conception, le responsable du design mécanique et thermique de Sony avait dû monter au créneau.

Yatsushiro Otori a avancé l’argument du ventilateur unique. Son emplacement et la combinaison avec les autres composantes auraient contraint le fabricant à opter pour un cadre plus large. Il serait nécessaire de vérifier vos installations avant de faire un choix.

Les accessoires

Les deux fabricants proposent une large variété d’accessoires qui permettent de profiter des consoles. Le minimum est fourni à l’achat, mais l’utilisateur doit débourser quelques euros de plus pour mieux s’équiper. La PS5 dispose d’un léger avantage sur la Xbox One en ce qui concerne les équipements.

La Dualsense qui est la manette officielle de la console PlayStation intègre les retours haptiques. Mais cette technologie est volontairement délaissée sur la manette Xbox. La PS5 est également compatible avec les casques de réalité virtuelle dont le PSVR et surtout le PSVR 2 qui sera bientôt disponible. Du côté de la Xbox, la VR n’est pas encore prise en charge.

Selon les dernières informations, Microsoft aurait déposé un brevet pour un gant VR, mais sa sortie demeure une hypothèse. Si vous êtes plutôt tenté par les aventures immersives sur console, la PS5 est la solution qui vous convient.

La PS5 et la Xbox Series X sont performantes et présentent de petits avantages particuliers. Le prix de base est également estimé à 499 euros pour les deux consoles next-gen. Mais avec la pénurie, elles se vendent à près de 700 euros. Pour faire un choix final, vos exigences en tant que joueur sont les critères les plus fiables.

Leave a Comment

Your email address will not be published.