One Piece Red : Un film d'animation destiné avant tout aux fans ?

One Piece Red : Un film d’animation destiné avant tout aux fans ?

News culture One Piece Red : Un film d’animation destiné avant tout aux fans ?

One Piece, la saga fleuve imaginée par Eiichiro Oda, poursuit son épopée sur papier, petit écran, mais aussi dans les salles obscures avec la sortie d’un nouveau film d’animation. One Piece : Red débarque au cinéma le 10 août 2022 et promet son lot de révélations le temps d’un concert mené par un nouveau personnage… Uta.

Sommaire

  • One Piece Film : Red en quelques mots
  • Un bonbon pour les fans

One Piece Film : Red en quelques mots

Il est inutile de présenter One Piece, mais pour les quelques retardataires, voici quelques informations essentielles sur l’un des mangas les plus populaires au monde. One Piece est à l’origine un shonen scénarisé et illustré par Eiichiro Oda. Prépublié dans le Weekly Shōnen Jump à partir de juillet 1997, le manga est toujours en cours avec pas moins de 102 tomes pour un total de 1054 chapitres (fin juillet 2022). One Piece dépeint un univers de piraterie et narre les aventures de Monkey D. Luffy, un jeune homme caoutchouc depuis qu’il a avalé par accident un fruit du démon, et qui aspire à devenir le Roi des Pirates.

Face au succès de l’œuvre papier, elle fut adaptée en série animée par la Toei Animation dès octobre 1999 et compte actuellement pas moins de 1026 épisodes ce qui en fait l’un des animes les plus longs jamais diffusées à la télévision japonaise. En marge de la série, 14 films furent réalisés entre 2000 et 2019. One Piece Film : Red, de son titre officiel, est donc le 15e long-métrage de la franchise et s’attarde sur le personnage d’Uta, la chanteuse la plus célèbre du monde. Pour la première fois de sa jeune carrière, la célèbre diva aux liens de parenté prestigieux au sein de la piraterie va se produire en direct lors d’un concert exceptionnel, mais rien ne va se passer comme prévu.


Un bonbon pour les fans

Les précédents films One Piece ont toujours été optionnels, et n’avaient finalement que très peu, si ce n’est aucun impact sur l’univers de la franchise. One Piece : Red poursuit sur cette voie maritime. Aucune des révélations tant promises n’est essentielle pour comprendre l’intrigue. Aucun des événements dépeints ne chamboule véritablement l’univers d’Eiichiro Oda. Selon l’auteur japonais, les éléments présentés sont bel et bien “canons” et intègrent le lore de la saga. Les quelques informations révélées au cours des 115 minutes parleront avant tout aux fans qui découvriront certaines facettes de personnages emblématiques… dont Shanks dit Le Roux, ni plus ni moins.

One Piece : Red s’adresse en premier lieu aux fans, même si ce film peut être vu par une audience plus large, simplement initiée à l’univers d’Eiichiro Oda sans en connaître tous les recoins. A titre personnel, je n’ai lu que les 30 premiers tomes et vu que One Piece : Stampede (2019), et je possédais la majorité des clés pour comprendre l’intrigue et les relations entre les personnages. Toutefois, une audience totalement néophyte pourrait rapidement se retrouver au large à surnager sans point d’ancrage à portée de main auquel se raccrocher.

Il n’en demeure pas moins que ce nouveau long-métrage réalisé par Gorō Taniguchi et produit par les studios de la Toei Animation est un bonbon acidulé destiné aux fans inconditionnels de la licence. Mieux encore, One Piece : Red prend des risques et assume totalement de placer le personnage d’Uta au cœur du récit, quitte à mettre Luffy en retrait. Durant 115 minutes, la saga devient une fresque chantante et dansante, une aventure musicale riche en clips inventifs et entraînants portés par une diva virtuelle énergique et déterminée à changer le monde au doux son de sa voix.

Pour le reste, One Piece : Red joue la carte du fan service totalement assumé avec ses innombrables personnages, souvent secondaires dans l’intrigue, et ses improbables unions entre les forces de la Marine et les équipages des Empereurs de la piraterie. La présence de Shanks Le Roux à elle seule justifie de faire la traversée, et il en va de même pour la débauche de moyens consentis afin de concrétiser la tant espérée “rencontre” entre ce dernier et Luffy. Visuellement parlant, le film de la Toei assure le spectacle et nous en met plein la vue au cours de combats toujours plus épiques et célestes. Avec Red, le vent d’une nouvelle ère souffle sur One Piece.

One Piece Red : Un film d'animation destiné avant tout aux fans ?

A propos de l’univers de One Piece

Leave a Comment

Your email address will not be published.