la réalité augmentée selon Xiaomi

la réalité augmentée selon Xiaomi

Xiaomi vient de présenter les Mijia Glass Camera, des lunettes connectées pour la réalité augmentée. Bien équipées, mais pas très discrètes, elles promettent des usages étonnants comme la traduction de texte en temps réel.

Le secteur de la réalité augmentée (AR), et plus particulièrement des lunettes connectées, est en plein essor et les géants du numérique comme Google, Apple ou Meta ont décidé d’y investir massivement, afin d’être les premiers à révolutionner cette technologie. Le concept est simple : afficher via les lunettes des éléments virtuels devant les yeux de leur porteur. Certains s’y sont déjà risqué, comme Oppo avec ses Air Glass, Google avec ses Google Glass ou encore son récent prototype – bien qu’aucun des objets cités n’ait été vendu au grand public. C’est aujourd’hui le constructeur chinois Xiaomi de présenter ses lunettes connectées, les Mijia Glasses Camera. Pour rappel, la firme avait déjà évoqué ses lunettes AR en septembre 2021, mais le modèle qui vient d’être dévoilé s’avère très différent du concept qui avait été proposé l’an dernier.

Mijia Glass Camera : un équipement de qualité mais encombrant

La première chose qui saute aux yeux – et c’est le cas de le dire ! –, c’est le design des lunettes. Les Mijia Glasses Camera ne vont certainement pas passer inaperçues car, même si elles optent pour une forme assez classique, elles sont quand même équipées d’un encombrant dispositif sur chaque côté. Pour la discrétion, c’est raté. Toutefois, elles restent relativement légères puisqu’elles ne pèsent que 100 grammes.

Sur la droite se trouve un écran Sony de type MicroLED, une technologie censée être encore plus performante que l’Oled. Il offre une luminosité maximale impressionnante allant jusqu’à 3 000 nits – mieux que la plupart des écrans PC et des téléviseurs ! –, avec une densité de pixels de 3 281 ppi (points par pouce), très supérieure à celle des écrans de type Retina, les pixels étant totalement indiscernables. C’est cet écran qui se charge d’afficher du contenu en réalité augmentée, en surimpression. Sur la gauche, il y a un double capteur photo avec un capteur principal de 50 mégapixels et un téléobjectif périscopique de 8 mégapixels avec stabilisation optique (OIS). Il dispose également d’un zoom optique 5x ou hybride jusqu’à 15x. L’intérieur du dispositif n’est pas en reste puisque les Mijia Glasses Camera sont équipées d’une puce Qualcomm Snapdragon à 8 cœurs, de 3 Go de Ram et 32 Go de stockage – l’équivalent de ce que l’on trouve dans un smartphone. Et pour communiquer avec l’extérieur, elles disposent de modules Wi-Fi et Bluetooth 5.0.

Pour alimenter tout cet attirail, les lunettes s’appuient sur une batterie de 1 020 mAh avec une recharge magnétique de 10 W. Elles intègrent une technologie de recharge rapide 10 W qui permet de récupérer 80 % d’autonomie en 30 minutes, selon Xiaomi. En tout, les Mijia Glasses Camera peuvent filmer en continu pendant 100 minutes avec une seule recharge. C’est important puisqu’elles sont conçues pour prendre des photos et enregistrer des vidéos. On peut ensuite les transférer automatiquement sur un smartphone via l’application Mijia, puis y appliquer un filtre ou les partager sur des réseaux sociaux.

Bien évidemment, et comme d’autres dispositifs du même type – comme les Ray-Ban Stories de Meta –, les Mijia Glass Camera sont équipées à l’avant d’une petite Led qui s’allume pour signaler que le porteur prend des photos ou enregistre des vidéos. Un témoin qui évite les abus et l’espionnage en informant les personnes autour qu’elles peuvent figurer sur des images. Reste à voir si cet indicateur lumineux est suffisamment visible et donc efficace en pratique.

Mijia Glass Camera : des lunettes connectées qui facilitent le quotidien

Les lunettes Mijia ne servent pas qu’à faire de jolies photos et vidéos,, car leur intérêt serait très limité par rapport à un smartphone ou une caméra d’action de type GoPro. Leur fonction la plus étonnante est la traduction en temps réel entre l’anglais et le chinois – mais d’autres langues seront sans doute ajoutées par la suite, si le produit a du succès. Grâce aux caméras, elles peuvent traduire instantanément des éléments d’une autre langue, comme la carte d’un restaurant, des affiches ou des panneaux de signalisation par exemple. La traduction s’affiche directement devant les yeux du porteur. Google a de son côté poussé le concept plus loin, en traduisant également  les contenus audio, comme une conversation ou une émission télé.

Les Mijias Glasses Camera disposent aussi d’autres fonctions sympathiques, comme l’affichage d’instructions GPS en réalité augmenté sur l’écran MicroLED – une flèche indiquant dans quelle rue il faut tourner –, une reconnaissance intelligente des animaux et des plantes, mais aussi des conseils de jardinage et de cuisine. Des mises à jour sont prévues par la suite pour proposer de nouvelles fonctions.

Mijia Glass Camera : un programme de financement participatif en Chine

Les Mijias Glasses Camera vont continuer leur développement grâce à une campagne de financement participatif organisée par Xiaomi. Ainsi, elles sont disponibles en précommande depuis le 3 août via la plateforme Xiaomi Youpin, la boutique en ligne du groupe. Le programme est ouvert à tous les acheteurs résidant en Chine. Le prix de départ est fixé à 2 699 yuans – soit environ 390 euros –, mais les personnes précommandant le produit auront un prix spécial de 2 499 yuans – soit environ 360 euros. La commercialisation des lunettes n’est pas prévue à l’international pour le moment et dépendra sans doute des premiers retours.

Leave a Comment

Your email address will not be published.