UNE SITUATION SOCIOCONOMIQUE PLUS FAIBLE AU COURS DE L'ENFANCE ET DE FAIBLES SALAIRES CONSTANTS SONT LIS AU RISQUE DE DMENCE ET UNE DIMINUTION PLUS RAPIDE DE LA MMOIRE

UNE SITUATION SOCIOCONOMIQUE PLUS FAIBLE AU COURS DE L’ENFANCE ET DE FAIBLES SALAIRES CONSTANTS SONT LIS AU RISQUE DE DMENCE ET UNE DIMINUTION PLUS RAPIDE DE LA MMOIRE

Class dans : Sant
Sujets : Sans buts lucratifs, Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles hispaniques, DEI

SAN DIEGO, 3 aot 2022 /PRNewswire/ — Une privation socioconomique, qui peut comprendre des dsavantages lis au quartier et de faibles salaires persistants, est associe un risque de dmence plus lev, une performance cognitive plus faible et un dclin plus rapide de la mmoire selon plusieurs tudes rapportes aujourd’hui l’Alzheimer’s Association International Conference (AAIC) 2022 qui s’est tenue San Diego et virtuellement.

Le statut socioconomique (qui reflte la fois les mesures sociales et conomiques de l’exprience de travail d’une personne et les mesures de l’accs conomique aux ressources et de la situation sociale d’une personne ou d’une famille) a t li la sant et au bien-tre physiques et psychologiques. La recherche qui examine son impact sur la cognition est en croissance, et les principales constatations prsentes l’AAIC2022 sont les suivantes:

  • Les personnes qui souffrent d’une privation socioconomique leve (mesure l’aide du revenu ou de la richesse, des taux de chmage, de la possession d’une voiture ou d’une maison et du surpeuplement du mnage) sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de dmence que les personnes ayant un meilleur statut socioconomique, mme lorsque ces dernires prsentent un risque gntique lev.
  • On a tabli un lien entre des ressources de quartier de moindre qualit et la difficult de payer les besoins de base des rsultats infrieurs aux tests cognitifs chez les membres des communauts noires et latino-amricaines.
  • Le statut socioconomique plus lev des parents tait associ une rsilience accrue aux effets ngatifs du marqueur pTau181 de la maladie d’Alzheimer, une meilleure fonction excutive de base et un dclin cognitif plus lent chez les personnes plus ges.
  • Comparativement aux travailleurs qui gagnent des salaires plus levs, les travailleurs faible revenu ont connu une baisse de la mmoire beaucoup plus rapide lorsqu’ils taient plus gs.

Il est essentiel que nous continuions d’tudier les dterminants sociaux de la sant lis la cognition, y compris le statut socioconomique, afin que nous puissions mettre en oeuvre des politiques de sant publique et crer des environnements communautaires qui peuvent amliorer la sant et le bien-tre de tous, a dclar MatthewBaumgart. vice-prsident de la politique de la sant l’AlzheimerAssociation.

Lors de la rcente confrence de l’Alzheimer’s Association intitule Promoting Diverse Perspectives:Addressing Health Disparities Related to Alzheimer’s and All Dementias, des chercheurs se sont runis pour partager des connaissances et favoriser la collaboration sur des questions vitales d’quit en sant, y compris les dterminants sociaux du risque de dmence comme le statut socioconomique.

La privation socioconomique est associe un risque accru de dmence

Les chercheurs commencent comprendre que le risque de dficience cognitive et de dmence est, dans une large mesure, dtermin par les conditions dans lesquelles les gens naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent. Pour mieux comprendre comment les conditions socioconomiques et le risque gntique de dmence peuvent interagir, MatthiasKlee, tudiant au doctorat en psychologie l’Universit du Luxembourg, et son quipe ont collabor avec des chercheurs des universits d’Exeter et d’Oxford pour examiner les donnes de 196368participants de la biobanque du Royaume-Uni dont le risque gntique de dmence a t valu en fonction des cotes de risque.

Grce cet chantillon, les chercheurs ont tudi la contribution de la privation socioconomique individuelle (comme un faible revenu et une faible richesse) et de la privation socioconomique rgionale (comme les taux d’emploi, la possession d’une voiture ou d’une maison) au risque de dmence, et l’ont compar avec le risque gntique de dmence.

M.Klee et son quipe ont rapport ce qui suit l’AAIC2022:

  • La situation socioconomique individuelle et la privation socioconomique rgionale contribuent toutes deux au risque de dmence; la privation socioconomique rgionale tait associe un risque accru de dmence pour les personnes vivant dans des quartiers trs dfavoriss.
  • Pour les participants prsentant un risque gntique modr ou lev, une plus grande privation au niveau de la rgion est associe un risque encore plus lev de dmence, aprs ajustement des conditions socioconomiques au niveau individuel.
  • Les analyses effectues l’aide de marqueurs d’imagerie ont rvl que la privation socioconomique la fois au niveau individuel et au niveau rgional tait lie un fardeau plus lev de lsions de la matire blanche, un marqueur indiquant le vieillissement du cerveau et les dommages de ce dernier.

Nos constatations soulignent l’importance des conditions dans lesquelles les gens vivent, travaillent et vieillissent quant au risque de dvelopper une dmence, en particulier pour ceux qui sont dj gntiquement plus vulnrables, a dclar M.Klee. Tant les comportements individuels en matire de sant que les conditions de vie sur lesquelles on ne peut influer sont pertinents pour expliquer le risque de dmence, en particulier chez les personnes prsentant une vulnrabilit gntique accrue. Ces connaissances ouvrent de nouvelles possibilits pour rduire le nombre de personnes touches par la dmence, non seulement grce des interventions en sant publique, mais aussi en amliorant les conditions socioconomiques grce l’laboration de politiques.

L’adversit conomique et le dsavantage du quartier sont lis des rsultats infrieurs aux tests cognitifs

Un grand nombre de recherches ont dmontr que le statut socioconomique peut influencer le risque de dmence plus tard dans la vie. Le statut socioconomique est souvent tudi en utilisant les annes de scolarit et le niveau de revenu comme facteurs gnraux dans la recherche sur la sant; cependant, on ne comprend pas encore comment les indicateurs subjectifs, comme l’environnement de quartier peru et l’accs aux ressources, peuvent galement jouer un rle dans la sant cognitive.

Pour mieux comprendre cette relation, AnthonyLongoria, MSc, candidat au doctorat en psychologie clinique la University of Texas Southwestern, a examin les perceptions de l’environnement physique du quartier et le statut socioconomique peru en plus d’une mesure de la cognition (scores de la Montreal Cognitive Assessment) chez un groupe diversifi de 3858personnes de la Dallas Heart Study.

Les chercheurs ont dcouvert que des ressources de quartier de moindre qualit, un moins bon accs la nourriture, au chauffage et aux soins mdicaux, et l’exposition la violence taient lis des scores plus faibles chez les participants noirs et hispaniques, mais non blancs, lors d’un test de fonction cognitive couramment utilis.

C’est une constatation importante tant donn que les groupes minoritaires sont confronts de faon disproportionne l’adversit conomique et au dsavantage du quartier, en plus d’tre plus susceptibles d’tre diagostiqus avec une dmence et de recevoir des soins moins rapidement, a dclar M.Longoria.

D’autres analyses de donnes montrent que le dsavantage du quartier et le statut conomique perus peuvent galement avoir une incidence sur le volume et les hypersignaux de la substance blanche dans le cerveau, qui sont tous deux associs au risque de dmence et aux facteurs vasculaires. Dans l’ensemble de l’chantillon, on a tabli un lien entre un niveau plus lev d’hypersignaux de la substance blanche et un faible revenu et un niveau de scolarit moins lev; un volume de la substance blanche moins lev est pour sa part associ une plus faible confiance, un manque d’accs aux soins de sant et un revenu et une ducation moins levs. La violence tait associe un niveau plus lev d’hypersignaux de la substance blanche chez les femmes noires, la confiance plus faible tait associe un volume de la substance blanche moins lev chez les hommes hispaniques et l’accs plus faible aux soins mdicaux tait associ un volume de la substance blanche plus faible chez les femmes blanches.

M.Longoria a ajout: Les scientifiques et les dcideurs devraient mettre l’accent sur l’amlioration des ressources du quartier, notamment la scurit, l’accs des aliments de grande qualit, des espaces extrieurs propres et des soins de sant, lorsqu’ils laborent des politiques de sant publique pour aider rduire le risque communautaire de la maladie d’Alzheimer et des dmences connexes.

La situation socioconomique des parents est associe une rduction des rpercussions de la maladie d’Alzheimer plus tard dans la vie

ce jour, peu de recherches ont port sur l’incidence des conditions socioconomiques sur la rsilience cognitive, y compris les marqueurs biologiques de la neurodgnrescence. Pour tudier cette question, JenniferManly, Ph.D., professeure de neuropsychologie au Centre mdical Irving de l’Universit Columbia, et son quipe ont tabli un partenariat avec des participants une tude intergnrationnelle reprsentative de la population NewYork afin de dterminer si le statut socioconomique des parents, mesur en annes d’tudes, attnue l’association avec les niveaux du marqueur plasmatique pTau181 (un marqueur du vieillissement du cerveau et de la maladie d’Alzheimer). Ils ont galement tudi s’il y avait un lien avec les changements dans la mmoire chez les adultes d’ge moyen, et si la modration de la maladie d’Alzheimer et les changements crbraux connexes sont semblables entre les groupes raciaux et ethniques.

Comme l’indiquait leur rapport l’AAIC2022, MmeManly et son quipe ont constat qu’un statut socioconomique parental plus lev tait associ une rduction de l’impact du marqueurpTau181 de la maladie d’Alzheimer sur la mmoire, le langage et la fonction excutive de leurs enfants mesure qu’ils grandissent.

Les rsultats de notre tude multiethnique et intergnrationnelle indiquent que les conditions socioconomiques en dbut de vie peuvent favoriser la rserve cognitive contre les changements crbraux lis la maladie d’Alzheimer, a indiqu MmeManly. Ces donnes montrent comment les investissements structurels et politiques, tels que l’accs une ducation de haute qualit, ont des implications gnrationnelles. Les interventions qui rduisent la pauvret chez les enfants pourraient rduire les disparits lies la maladie d’Alzheimer.

Les faibles salaires horaires sont associs un dclin plus rapide de la mmoire chez les personnes ges

La recherche sur les effets d’un faible revenu sur la sant prend rapidement de l’ampleur. KatrinaKezios, Ph. D., chercheuse postdoctorale la Mailman School of Public Health de l’Universit Columbia, et son quipe ont fait des tudes afin de dterminer si le fait de gagner un faible salaire horaire sur une longue priode est associ au dclin de la mmoire. Elles ont utilis les donnes d’une tude longitudinale nationale sur les adultes amricains d’ge moyen qui travaillaient contre rmunration.

MmeKezios et son quipe ont class les antcdents de salaires faibles des participants l’tude entre ceux qui a) n’ont jamais eu un salaire faible, b) ont gagn des salaires faibles de faon intermittente ou c) ont toujours gagn des salaires faibles, puis ont examin la relation avec le dclin de la mmoire sur une priode de 12ans.

Les chercheurs ont dcouvert que, par rapport aux travailleurs qui ne gagnent jamais de faibles salaires, les travailleurs faible revenu ont connu une baisse de la mmoire beaucoup plus rapide en vieillissant. Ils ont connu environ une anne supplmentaire de vieillissement cognitif par priode de 10ans; autrement dit, le niveau de vieillissement cognitif qu’ont connu sur une priode de 10ans ceux qui ont toujours eu un faible salaire serait quivalent celui qu’ont connu en 11ans les personnes qui n’ont jamais touch de faibles salaires.

Nos constatations suggrent que les politiques sociales qui amliorent le bien-tre financier des travailleurs faible salaire, y compris l’augmentation du salaire minimum, peuvent tre particulirement bnfiques pour la sant cognitive, a dclar MmeKezios.

propos de l’Alzheimer’s Association International Conference (AAIC)

L’Alzheimer’s Association International Conference(AAIC) est le plus grand rassemblement de chercheurs du monde entier qui se concentrent sur la maladie d’Alzheimer et d’autres dmences. Dans le cadre du programme de recherche de l’Alzheimer’s Association, l’AAIC sert de catalyseur pour gnrer de nouvelles connaissances sur les dmences et favoriser une communaut de recherche dynamique et collgiale.

Page d’accueil de l’AAIC2022:www.alz.org/aaic/

Salle de presse de l’AAIC2022:www.alz.org/aaic/pressroom.asp

Hashtag de l’AAIC2022: #AAIC22

propos de l’Alzheimer’s Association

L’Alzheimer’s Association est une organisation mondiale bnvole de sant qui se consacre aux soins, au soutien et la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Notre mission est de montrer la voie pour mettre fin la maladie d’Alzheimer et toutes les autres formes de dmences, en acclrant la recherche mondiale, en favorisant la rduction des risques et la dtection prcoce, et en maximisant la qualit des soins et du soutien. Notre vision est un monde sans Alzheimer et sans toutes les autres formes de dmence. Consultez le sitealz.orgou appelez le 800272-3900.

AAIC 2022

Photo ?https://oloxir.com/wp-content/uploads/2022/08/UNE-SITUATION-SOCIOCONOMIQUE-PLUS-FAIBLE-AU-COURS-DE-LENFANCE-ET.jpg
Logo?https://oloxir.com/wp-content/uploads/2022/08/1659536469_361_UNE-SITUATION-SOCIOCONOMIQUE-PLUS-FAIBLE-AU-COURS-DE-LENFANCE-ET.jpg

Ces communiqus peuvent vous intresser aussi

09:28

Une privation socioconomique, qui peut comprendre des dsavantages lis au quartier et de faibles salaires persistants, est associe un risque de dmence plus lev, une performance cognitive plus faible et un dclin plus rapide de la mmoire…

08:58

ContextTherapeutics Inc. (Context ou la Socit頻) , une socit spcialise dans l’oncologie fminine qui dveloppe des traitements base de petites molcules et…

08:52

Subir des expriences de racisme structurel, interpersonnel et institutionnel entrane des scores de mmoire plus faibles et un plus grand dclin cognitif l’ge mr et la vieillesse, en particulier chez les personnes noires, selon des tudes…

08:50

Les expriences de racisme structurel, interpersonnel et institutionnel sont associes des scores de mmoire plus faibles et une cognition plus faible chez les individus d’ge moyen et chez les personnes ges, en particulier chez les membres de…

08:30

La pandmie de COVID-19 devrait servir d’avertissement pour les dirigeants d’entreprise canadiens : la sant mentale des employs est devenue une priorit absolue pour ceux qui recherchent un emploi. Selon une tude nationale ralise par la plus…

08:30

MediCapture Inc., un important fabricant de systmes d’imagerie mdicale et de logiciels de connectivit pour les hpitaux, annonce la disponibilit de son nouvel appareil MVR TouchProtm, qui combine un systme d’enregistrement vido mdical de haute…

Communiqu envoy le 3 aot 2022 09:28 et diffus par :

Leave a Comment

Your email address will not be published.