“Énorme exploit”, “conte de fée”: la presse belge et internationale salue le retour “par la grande porte" de l’Union en Europe | Football Belge

“Énorme exploit”, “conte de fée”: la presse belge et internationale salue le retour “par la grande porte” de l’Union en Europe | Football Belge

Au (grand) rendez-vous. Après 58 ans d’attente, l’Union a retrouvé l’Europe et frappé un gros coup d’entrée. Il y a 18 mois, à peine, les Bruxellois évoluaient encore en D1B. Mardi, au stade Den Dreef de Louvain, leur terre d’accueil continentale, ils se sont offert le défunt finaliste de l’Europa League. Une performance saluée à l’unanimité par la presse belge. Au nord, au sud. Un “exploit” placardé en Une de plusieurs quotidiens. Outre-Manche aussi, l’Union a impressionné. Même si la presse britannique s’attarde principalement sur la “minable” performance des Rangers. Revue de presse.

La dernière fois que l’Union avait participé à une compétition européenne, le père de Dante Vanzeir n’était même pas né. Mardi, son Diable Rouge de fils et ses coéquipiers ont fait vibrer les tribunes du stade Den Dreef, les murs de cafés saint-gillois et une large partie de la Belgique amatrice de foot. 

“C’est magique”, titre Sudpresse en tête de son cahier sportif après avoir déjà souligné “l’exploit” unioniste en première page. “Le club bruxellois a créé la surprise en dominant les Rangers (2-0) à Louvain, dans une ambiance des grands soirs.” Au terme d’une “parenthèse enchantée”, l’Union s’est offert le droit de “continuer de rêver”, estime le quotidien.

Sur sa Une principale, la Dernière Heure opte également pour “l’exploit”, qu’elle qualifie d‘“énorme”. “Cinquante-huit ans après avoir quitté l’Europe, l’Union est revenue de façon magistrale (…) bousculant le favori sans aucune arrière-pensée, comme elle sait si bien le faire depuis un an (…) Il reste une deuxième manche à disputer, mais vu le début de l’histoire, l’Union aurait tort de ne pas continuer à croire en son étoile.”

© BELGA

“Entrée dans un nouveau monde”

De l’autre côté de la frontière linguistique, un regard identique. “Un retour par la grande porte”, se réjouit Het Laatste Nieuws qui s’interroge sur l’éventuel “début d’un nouveau conte de fée”. “Une victoire éclatante contre les Rangers les fait rêver aux barrages de la Ligue des champions”, résument limpidement nos confrères.

“Malgré sa riche histoire, l’Union est entrée dans un nouveau monde au Den Dreef à Louvain. L’atmosphère du Duden Park n’a pas taré à s’installer à Louvain et le vice-champion de Belgique a été tout sauf impressionné par les Glasgow Rangers. Comme s’ils ingnoraient qu’ils affrontaient le finaliste de l’Europa League. Mardi soir, l’Union était un gros morceau.” 

BELGA

© BELGA

Même idée, autre formule pour le Nieuwsblad qui assimile le récent parcours de l’Union à “un conte de fée sans fin”. “Wow ! L’Union peut se rendre à Glasgow avec un bonus de deux buts après une excellente performance contre les Rangers. Qui oserait dire que cette équipe ne serait pas à sa place en Ligue des champions?”, s’enthousiasme le quotidien néerlandophone.


Citation

Qui oserait dire que cette équipe ne serait pas à sa place en Ligue des champions?

Het Nieuwsblad

Outre-Manche, c’est surtout la terne prestation des Rangers et le penalty accordé à l’Union qui centralisent l’attention.  

“La performance des Rangers était aussi plate qu’une pinte entamée la veille”, regrette le Daily Mail. “Personne ne peut contester le fait que l’Union Saint-Gilloise mérite sa victoire (…) Les Belges ont eu de nombreuses occasions pour l’emporter plus largement.”  

Photo News

© Photo News

“L’Union a déménagé à Louvain, mais semblait jouer à domicile”, estime The Sun. “En début de rencontre, les Belges ont pourtant et temporairement donné l’impression d’évoluer à l’extérieur avec un bloc bas et onze hommes derrière le ballon. Rien n’est fait, mais la mission s’annonce compliquée pour les Rangers.

Analyse similaire pour le Daily Record. “On a le sentiment que les Belges ont endormi les Rangers en début de match. Ou peut-être était-ce le trac pour leur premier match européen depuis un demi-siècle? Quoi qu’il en soit, à partir du moment où ils ont appuyé sur l’interrupteur, ils ont mis les Rangers en difficulté.”  

The Scotsman se montre plus virulent et s’indigne de la “performance minable des Rangers”. “Ils étaient incapables de passer du trot au galop. C’est comme s’ils avaient des œillères et ne pouvaient pas voir leurs propres coéquipiers, tant ils étaient désorganisés et dépourvus d’inspiration. L’Union était à l’opposé des Rangers et a imprimé un rythme élevé. Si James Tavernier n’avait pas dégagé cette tête sur la ligne à la toute fin et si Jon McLaughlin n’avait pas réalisé quelques arrêts salvateurs, l’USG aurait pu obtenir un résultat à la hauteur de sa performance.”

Photo News

© Photo News

Le reste de l’Europe a également porté un œil curieux sur la performance unioniste. “L’Union crée la sensation face aux Rangers”, avance Eurosport. “La belle histoire de l’Union Saint-Gilloise se poursuit. Vice-championne de Belgique la saison passée, la formation bruxelloise (…) prend une option en vue des barrages.” 

“L’Union-Saint-Gilloise choque les Rangers”, surenchérit So Foot. “L’Union saint-gilloise n’a pas fait dans la dentelle pour son retour en Coupe d’Europe depuis près de 64 ans, et peut vraiment espérer découvrir la Ligue des champions.” 

BELGA

© BELGA

LIRE AUSSI

En route vers l’exploit: l’Union prend une option pour les barrages après sa victoire séduisante face aux Rangers

Les Unionistes “fiers” de leur performance face aux Rangers: “Un grand défi nous attend à Glasgow”

Leave a Comment

Your email address will not be published.